Devises : le dollar reste en forme, l'euro et la livre à la peine

Devises : le dollar reste en forme, l'euro et la livre à la peine©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 06 février 2019 à 23h20

Le dollar a poursuivi son ascension, mercredi, après l'annonce d'une réduction plus importante que prévu du déficit commercial des Etats-Unis en novembre.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar, qui reflète son évolution face à un panier de 6 devises de référence (euro, yen, franc suisse, livre sterling, dollar canadien et couronne suédoise) a progressé de 0,36% à 96,41 points, soutenu par l'annonce d'une réduction plus importante que prévu du déficit commercial des Etats-Unis en novembre, grâce à un recul des importations.

Le déficit commercial s'est ainsi établi à 49,3 milliards de dollars, en baisse par rapport aux 55,70 Mds$ d'octobre, et alors que les économistes attendaient un déficit d'environ 54 Mds$. Les exportations ont baissé de 0,6% à 209,9 Mds$ et les importations ont reculé de 2,9% à 259,2 Mds$.

Theresa May de retour à Bruxelles pour renégocier le Brexit

L'euro a reculé de 0,38% à 1,1358$, plombé par l'annonce de mauvais indicateurs en Allemagne, où les commandes à l'industrie ont chuté de 1,6% en décembre par rapport à novembre, alors que les économistes s'attendaient à une hausse de 0,3%. En novembre ces commandes à l'industrie avaient reculé de 0,2%.

La livre sterling a cédé 0,1% à 1,2934$, à la veille d'une rencontre cruciale sur le Brexit, prévue jeudi à Bruxelles, entre Theresa May et Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. A moins de deux mois de la date du Brexit, programmé pour le 29 mars, la Première ministre britannique va tenter de renégocier certaines dispositions de l'accord de Brexit.

Discours de Jerome Powell attendu dans la nuit

Sur les marchés obligataires américains, les rendements se sont détendus mercredi malgré la progression du dollar. Le taux du T-Bond à 10 ans a ainsi reculé d'un point de base pour revenir à 2,69%, avant une intervention très attendue du président de la Fed Jerome Powell.

Ce dernier devait prendre la parole lors d'une réunion municipale à Washington prévue à 01H00 du matin heure française. Les marchés s'attendent à ce qu'il réitère ses propos prudents et sa patience en matière de hausse des taux...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.