Diaxonhit crée eurobio-ingen et affiche ses ambitions

Diaxonhit crée eurobio-ingen et affiche ses ambitions
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mercredi 04 avril 2018 à 18h02

Diaxonhit annonce la fusion de ses deux filiales, Eurobio et InGen, en une seule et unique entité dénommée eurobio-ingen dont le siège est situé aux Ulis dans le sud de la région parisienne. Au-delà d'une simplification de la structure du groupe Diaxonhit, l'objectif de cette fusion est de finaliser juridiquement la mise en oeuvre des synergies liées à l'acquisition d'Eurobio en mars 2017 afin de créer un acteur majeur du diagnostic et des sciences de la vie en France.

A la suite d'une première acquisition en 2012, celle d'InGen, Diaxonhit était devenu le premier distributeur indépendant de produits de diagnostic in vitro (DIV) sur le marché français. Toutefois cette acquisition ne lui a pas permis de renforcer suffisamment son portefeuille de produits propriétaires ni d'atteindre l'équilibre financier, même si elle a contribué à réduire le taux de consommation de trésorerie. Le 30 mars 2017, Diaxonhit a réalisé une deuxième acquisition majeure, celle d'Eurobio. Le nouveau groupe ainsi constitué a atteint une taille critique sur le marché du diagnostic in vitro et celui des sciences de la vie avec une présence élargie à des marchés complémentaires et en croissance, un portefeuille accru de produits propriétaires innovants, une force de vente parmi les plus importante du secteur, et de nombreux leviers de croissance avec, entre autres, une capacité renforcée de développement à l'international. Cette acquisition, combinée aux mesures d'économie mises en oeuvre dès la mi-2016 et accélérées à partir d'avril 2017, avait également pour objectif d'amener rapidement le groupe à l'équilibre financier.

Par cette fusion, eurobio-ingen devient un acteur majeur du diagnostic et des sciences de la vie en France, ainsi qu'en témoigne la forte progression de 9% de son chiffre d'affaires pro forma entre 2016 et 2017 alors que l'ensemble du secteur était en faible croissance. Son activité s'étend de la conception au développement et à la commercialisation de réactifs de laboratoire dédiés au domaine des sciences de la vie, ainsi que des tests de diagnostic in vitro dans les domaines de la transplantation, des maladies infectieuses, de l'auto-immunité et de l'oncologie. eurobio-ingen dispose de son propre réseau étendu de commercialisation et d'un portefeuille de produits propriétaires parmi lesquels les tests de diagnostic Tétanos Quick Stick, et la gamme de biologie moléculaire EurobioPlex (Dengue, Chickungunya, Zika, Hépatite Delta...) dans le domaine des maladies infectieuses.

Pour l'année 2018, les objectifs du groupe Diaxonhit passent par la poursuite des efforts financiers et le développement du chiffre d'affaires, afin d'atteindre un EBITDA positif. Le groupe mise sur le développement de la gamme de diagnostic Eurobioplex en biologie moléculaire pour accroitre la part du chiffre d'affaires lié aux produits propriétaires, et sur le développement des ventes et partenariats à l'export. Enfin le groupe mise sur la signature de nouveaux accords de distribution afin de proposer des produits de technologie innovante, et la poursuite de la croissance externe (avec pour objectif de renforcer la présence du groupe en Europe).

Diaxonhit entend mettre en place dès aujourd'hui les éléments lui permettant d'accélérer sa croissance rentable et son développement sur les prochaines années. Ce développement passe par la croissance du chiffre d'affaires avec un objectif de +25% au cours des trois prochaines années, en dégageant une profitabilité significative, et l'accroissement du périmètre du groupe avec un objectif d'extension en Europe sur la même période.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU