Dietswell : situation dégradée en 2019 ; la mutation du modèle économique s'accélère

Dietswell : situation dégradée en 2019 ; la mutation du modèle économique s'accélère©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 mai 2020 à 22h47

Dans un environnement pétrolier à l'arrêt marqué par les reports de campagnes de développement de nombreux opérateurs pétroliers, Dietswell est parvenu à limiter à -15% le recul de son chiffre d'affaires, grâce notamment à la contribution des activités Audit et Inspection menées par Factorig. Il s'établit à 6 millions d'euros sur l'année (7,1 ME en 2018).

La marge brute est de 0,41 ME (1,19 ME en 2018). Le recul de la contribution des activités Oil & Gas n'a été que partiellement compensé par l'arrivée au quasi-équilibre de l'activité Energies Nouvelles. L'Ebitda est de -1,14 ME, à comparer à +0,02 ME en 2018.

Le résultat net ressort à -2,66 ME. Il est impacté à hauteur de 1,1 ME par un complément de provisions sur la valeur résiduelle de l'appareil de forage Sedlar 160.

Au 31 décembre 2019, la dette financière nette s'établissait à 1,06 ME et la trésorerie à 0,3 ME. Les fonds propres s'élevaient à 3,1 ME, soit 48 cents par action sur la base de 6.418.593 actions, dont 1,7 ME d'avances conditionnées.

Sur les premiers mois de 2020, la conversion de 50 OCABSA sur les 300 émises en janvier 2020 a donné lieu à la création de 61.327 actions. Par ailleurs, le Conseil d'administration réuni le 6 mai 2020 ayant décidé de rembourser par anticipation la totalité des obligations convertibles émises en 2018 et en 2019 restant en circulation, 932.854 actions nouvelles ont été émises à cette fin, portant ainsi le capital social de Dietswell à 7.412.774 euros, composé d'autant d'actions de 1 euro de valeur nominale chacune.

Bénéficiant également de l'obtention du PGE et du règlement accéléré des factures clients sur les derniers mois, la trésorerie à date a été portée à 0,9 ME et la dette financière nette réduite à 0,2 ME.

Commentant ces résultats, Jean-Claude Bourdon, Président et fondateur de Dietswell, commente : "L'aggravation en 2020 des déséquilibres du marché pétrolier nous a conduits à ramener à zéro la valeur résiduelle comptable de l'appareil de forage Sedlar 160, dégradant ainsi exceptionnellement nos comptes 2019 de 1,1 ME supplémentaires. Cette situation fortement et durablement détériorée du marché pétrolier qui impacte tous les acteurs du secteur nous renforce dans notre stratégie d'accélération de la mutation du modèle économique de Dietswell en direction des énergies renouvelables, en capitalisant sur les succès continus de notre filiale d'énergies renouvelables Dolfines. L'Assemblée générale mixte de Dietswell du 8 septembre prochain consacrera ainsi définitivement la transition énergétique dans son modèle économique en modifiant sa dénomination sociale de Dietswell SA en Dolfines SA".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.