Digigram : en perte nette de 671 kE en 2017

Digigram : en perte nette de 671 kE en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 20h22

Dans une année 2017 de transition, Digigram a enregistré sur l'exercice une perte opérationnelle courante de -480 kE. Sur le seul 2e semestre 2017, l'activité a permis de dégager un résultat opérationnel positif sur cette même période et par conséquent de réduire la perte générée au 1er semestre 2017 qui s'élevait à -576 kE.

Après comptabilisation des coûts juridiques et sociaux liés au changement de gouvernance pour un montant de 551 kE, présentés en autres charges opérationnelles, le résultat net des activités poursuivies (audio) constitue une perte de -1,1 ME.

Le résultat net des activités abandonnées (vidéo) est positif à hauteur de +400 kE, et comprend d'une part le produit des dernières ventes proposées aux clients et d'autre part un produit d'abandon de créance.

En cumul, la perte nette du groupe s'élève à -671 kE.

Digigram affiche au 31 décembre 2017 un endettement long terme de 0,9 ME, des capitaux propres d'un montant de 1,4 ME et une trésorerie disponible de 0,8 ME.

Nouvelle phase de construction

Digigram a entamé sa phase de construction en insufflant une nouvelle dynamique, qui se traduit concrètement par un plan ambitieux de lancement de produits afin de compléter sa gamme et être en mesure de proposer à son marché du Broadcast une offre complète, innovante et adaptée aux besoins de ses clients. Digigram affiche également sa volonté de renforcer la notoriété de sa marque sur les marchés américains et asiatiques.

Cette construction, déjà visible sur le rythme de sortie des nouveaux produits depuis le début de l'année 2018, n'a pas encore l'impact attendu sur le niveau d'activité du groupe. Néanmoins, Digigram est confiant sur sa capacité à rebondir et en tirer rapidement les fruits.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.