DLSI : une perte semestrielle de 1,86 ME

DLSI : une perte semestrielle de 1,86 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 17h37

Comme attendu, la crise sanitaire et économique engendrée par la COVID-19 a largement impacté l'activité de DLSI au 1er semestre 2020. Le chiffre d'affaires consolidé s'inscrit en baisse de -38,5% à 68,5 millions d'euros (111,4 ME au 1er semestre 2019). Dans ce contexte extrêmement difficile et inédit, le Groupe DLSI a toutefois réussi à maintenir le cap grâce aux différentes stratégies mises en place en France et à l'International, ainsi qu'à l'engagement de toutes ses équipes. L'international a été moins impacté, principalement en raison de la contribution des opérations en Suisse de la filiale PEMSA dont l'activité a été réduite de 19% sur le 1er semestre.

Au coeur de cette crise, le Groupe DLSI a su adapter, au jour le jour, son organisation en maintenant ses services auprès de ses clients et en plaçant la protection de l'ensemble des salariés au coeur de ses préoccupations. Cette organisation a permis de limiter les effets de la baisse du chiffre d'affaires en dégageant un résultat opérationnel négatif de -1,1 ME (+5,12 ME sur l'exercice précédent).

Le résultat net part du Groupe est une perte de -1,86 ME, comparé à un profit de +2,66 ME.

Solidité de la structure financière avec un endettement nul

Les capitaux propres de DLSI restent stables à 47,4 ME. Le ratio d'endettement du Groupe est nul, et s'établit au 30 juin à 0,3%. Les dettes financières s'élèvent à 17 ME à comparer à une trésorerie disponible à l'actif de 16,9 ME. Cette trésorerie provient principalement de la baisse du besoin en fonds de roulement corrélative à la baisse d'activité, de l'absence de paiement de dividende aux actionnaires, et de la discipline budgétaire du groupe.

DLSI s'appuie donc sur une assise financière stable, fondée sur une structure de financement saine et équilibrée. Un Prêt Garanti par l'Etat d'un montant de 8 ME a été mis en place par le pool bancaire du Groupe.

Perspectives

Les perspectives du second semestre sont plus favorables... Les agences du Groupe ont repris, en France et à l'International, leur pleine activité qui avait été arrêtée depuis mars pour la plupart d'entre elles. Les actions d'optimisation de gestion commencées au 1er semestre se poursuivent au second et continuent de produire leurs effets.

"Une structure financière solide, une organisation souple et adaptable, un modèle économique robuste et des équipes soudées font partie des atouts dont dispose DLSI pour faire face à la crise actuelle et reconstruire ses capacités de progression", assure le management.

Cependant, DLSI ne communique aucun objectif chiffré pour l'exercice 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.