DMS : finalisation d'une étude préclinique sur le traitement des dysfonctions érectiles

DMS : finalisation d'une étude préclinique sur le traitement des dysfonctions érectiles
Des tubes à essai dans le laboratoire de l'Institut de recherche sur le cancer de Sutton

Boursier.com, publié le mardi 22 mai 2018 à 18h13

Diagnostic Medical Systems Group annonce avoir finalisé une étude chez le rat pour le traitement des dysfonctions érectiles, en collaboration avec la société Urosphere, spécialisée dans les études précliniques en urologie...
Cette étude a permis de mettre en évidence, chez des rats où une dysfonction érectile a été provoquée chirurgicalement, que le traitement avec une solution cellulaire purifiée à partir du tissu adipeux conduit à une restauration des érections sur plus de 50% des rats traités. En outre, l'efficacité des érections est similaire à celle observée chez les rats témoins.

Les cellules ont été purifiées grâce à un dispositif innovant, récemment breveté par DMS Biotech, qui permet d'extraire certaines populations cellulaires spécifiques du tissu adipeux en quelques minutes, alors que les procédés d'extraction classiques prennent généralement entre 1 et 3 heures.
Au-delà de sa rapidité d'utilisation, l'étude montre également que le nouveau dispositif développé par DMS Biotech permet l'obtention d'une préparation cellulaire qui restaure une érection de meilleure qualité, par rapport aux procédés d'extraction classiques.

"Les résultats obtenus sont extrêmement positifs car nous constatons une repousse rapide des nerfs caverneux lésés lors de la chirurgie. C'est essentiellement cette action régénératrice qui permet d'obtenir une telle efficacité de traitement. Le mécanisme reste encore à mettre en évidence chez l'homme, mais ces résultats sur le petit animal sont au-delà de nos espérances" explique Régis Roche, Directeur scientifique de DMS Biotech.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.