DMS Group a débuté de manière soutenue l'exercice 2021

DMS Group a débuté de manière soutenue l'exercice 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 30 avril 2021 à 18h48

Le Conseil d'administration de Diagnostic Medical Systems Group a arrêté le 30 avril 2021 les comptes annuels 2020. En 2020, DMS Group a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 32,1 ME en progression de +4%, consécutif à une année 2019 en fort développement (+27%).

Le Conseil d'administration de Diagnostic Medical Systems Group a arrêté le 30 avril 2021 les comptes annuels 2020.
En 2020, DMS Group a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 32,1 ME en progression de +4%, consécutif à une année 2019 en fort développement (+27%).

Les activités de radiologie de la division DMS Imaging ont réalisé une bonne année, avec une croissance de +9% sur l'exercice. Cette bonne performance a permis au Groupe de compenser les impacts de la crise sanitaire qui a touché l'ensemble des autres activités.

La division DMS Imaging a enregistré une forte amélioration de sa contribution opérationnelle, avec un EBITDA passé de 0,1 ME à 1,6 ME sur l'exercice, en progression de +1,5 ME. Outre l'effet volume, cette nette amélioration est le fruit d'une appréciation de la marge commerciale grâce à la nouvelle solution d'imagerie Adam et à plusieurs contrats à l'international.
Alors que son activité est demeurée faible en raison de la pandémie, la division DMS Wellness a été impactée par l'augmentation des charges opérationnelles initiée fin 2019 pour préparer l'industrialisation de la solution Celliss et son lancement commercial en Europe.
La division DMS Biotech a divisé sa perte d'EBITDA par deux, à -0,4 ME, en dépit d'une activité freinée par les conséquences sanitaires de la pandémie. Pour rappel, la division avait supporté en 2019 des pertes non récurrentes liées à l'acquisition d'Hybrigenics.
Au total, après prise en compte des charges de holding, le groupe a réduit de 1,5 ME sa perte d'EBITDA, qui s'est établi à -0,7 ME en 2020 contre -2,2 ME un an plus tôt.

Après prise en compte des dotations nettes aux amortissements et provisions, en augmentation du fait des premiers amortissements du projet Adam, le résultat opérationnel courant est en amélioration de +0,8 ME à -3,6 ME en 2020, contre -4,4 ME en 2019.
II. Le résultat opérationnel s'est élevé à -4,6 ME, intégrant des autres charges opérationnelles non récurrentes et sans impact sur la trésorerie de 0,9 ME constituées principalement de dépréciations d'immobilisation incorporelles consécutives à l'arrêt d'un projet de 'R&D' au sein de la filiale AXS Medical. Pour rappel, DMS Group avait comptabilisé en 2019 un autre produit opérationnel de 1,4 ME correspondant principalement au badwill (écart d'acquisition) lié à l'acquisition du groupe Hybrigenics au cours de l'exercice.
III. Le résultat net part du groupe 2020 ressort à -5,2 ME, après comptabilisation d'un résultat financier -1 ME qui prend en compte les coûts liés aux opérations de financement au 1er semestre 2020 et les charges financières (IFRS 16) liées au retraitement des loyers de la nouvelle unité industrielle de production et d'assemblage du groupe livrée au 2nd semestre 2020.

Résultats sociaux de DMS SA : plus-value de 6,3 ME sur la cession des titres Hybrigenics

Consécutivement aux cessions d'actions Hybrigenics intervenues au cours de l'exercice, il a été constaté une plus-value de cession d'un montant de 6,3 ME en 2020. Cette plus-value de cession a été comptabilisée en capitaux propres consolidés, comme le requiert la norme IAS 27, et n'a pas impactée le compte de résultat consolidé de DMS Group.
Elle a néanmoins conduit à l'enregistrement d'un résultat net social largement positif, de +3,4 ME, pour l'entité DMS SA.

Situation bilancielle au 31 décembre 2020 : renforcement des capitaux propres et amélioration de la situation de trésorerie

La variation de trésorerie est ressortie à +2 ME sur l'exercice 2020, bénéficiant du produit de cession des actions Hybrigenics au cours de l'exercice
A fin 2020, les capitaux propres de DMS Group s'élevaient à 17 ME, contre 14,8 ME un an plus tôt, sous l'effet des cessions de titres Hybrigenics. La trésorerie disponible s'établissait à 1,7 ME à fin 2020.

Perspectives

DMS Group a débuté de manière soutenue l'exercice 2021, enregistrant une croissance de +18% de son activité au 1er trimestre, avec une croissance de +20% des activités de radiologie et une légère progression en ostéodensitométrie (+2%).

Le carnet de commandes de l'activité radiologie reste aujourd'hui dynamique. L'homologation de la table de radiologie Platinum Adam par la FDA (Food and Drug Administration) en début d'année et l'extension du partenariat sur le marché nord-américain avec FUJIFILM Medical Systems U.S.A devraient constituer un vecteur supplémentaire de croissance de cette activité. Le retour progressif à une situation sanitaire normalisée, la montée en puissance du contrat avec Fujifilm Europe, et la reprise de l'activité avec les distributeurs historiques devrait également conforter la croissance en ostéodensitométrie au cours des prochains trimestres.

Consécutivement à la livraison en septembre 2020 de la nouvelle unité industrielle de production et d'assemblable, qui constitue un gage d'efficacité en rationalisant les différentes implantations du groupe, la division DMS Imaging a mis en place, à compter de 2021, une politique d'optimisation des coûts opérationnels et de rationalisation des charges fixes afin de poursuivre l'amélioration de la marge sur affaires et de la marge d'EBITDA dans les années futures.

Par ailleurs, DMS Group a signé un traité d'apport avec la société ASIT biotech par lequel la division DMS Imaging du groupe devrait être apportée à ASIT biotech sous réserve de la réalisation des conditions suspensives. Les parties continuent à travailler en vue d'une réalisation de cet apport dans le courant de l'été et au plus tard à l'automne 2021. La stratégie de DMS Imaging est de conforter sa position d'acteur majeur sur des marchés de niche en imagerie, comme l'ostéodensitométrie, en s'appuyant sur sa nouvelle unité de production, et d'accélérer sa croissance externe par l'acquisition d'acteurs plus petits et/ou participer à une éventuelle consolidation du secteur afin de faire émerger une véritable filière française en imagerie.

Projet de transfert sur le marché Euronext Growth

Lors de l'assemblée générale mixte du 28 décembre 2020, les actionnaires de DMS Group ont approuvé la résolution relative au projet de transfert de la cotation des titres de la société vers le marché Euronext Growth à Paris (lire le communiqué de presse du 3 novembre 2020).
Au regard du projet d'opération en cours avec la société ASIT biotech, qui pourrait se traduire par l'apport de la division DMS Imaging à ASIT biotech par voie d'apport, DMS Group a jugé préférable de reporter ce transfert après la réalisation du projet d'opération avec ASIT biotech.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.