DMS Group : des résultats positifs pour l'essai clinique sur l'arthrose

DMS Group : des résultats positifs pour l'essai clinique sur l'arthrose©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 11 décembre 2019 à 06h53

DMS Biotech, division de DMS - Diagnostic Medical Systems Group consacrée aux biotechnologies, constituée d'Hybrigenics et de ses filiales, poursuit la valorisation de ses travaux sur l'utilisation des cellules du tissu adipeux dans le traitement de l'arthrose.

DMS Biotech rappelle avoir conduit une étude clinique pilote visant à évaluer la faisabilité et le potentiel thérapeutique de l'injection intra-articulaire de cellules adipeuses prélevées et traitées à l'aide de l'une de ses solutions techniques. Les inclusions, les injections et le suivi des patients ont été réalisés de mars 2017 à avril 2019. Le rapport final de l'étude, qui sera remis au comité d'éthique ayant autorisé l'étude, est en cours de finalisation par les médecins investigateurs, tout comme la rédaction de l'article scientifique détaillant la méthodologie et les résultats obtenus. L'article sera ensuite soumis à une ou plusieurs revues médicales spécialisées pour publication.

Les résultats de l'étude sont positifs en ce qui concerne la technique de prélèvement, de traitement et de réinjection des cellules adipeuses. La technique est rapide, peu invasive et appréciée des patients. Les médecins ont pu facilement être formés et maîtriser cette technique. L'injection de cellules adipeuses permet également une reprise immédiate des activités quotidiennes et présente une bonne sécurité. En termes d'efficacité, l'injection de ces cellules adipeuses permet de réduire la douleur et d'améliorer la fonction et la qualité de vie des patients. Enfin, concernant la durée de l'efficacité des traitements, l'effet de l'injection de cellules adipeuses se maintient dans le temps et est toujours présent 1 an après l'injection chez les patients répondeurs, alors que l'effet de l'acide hyaluronique diminue progressivement. Ces résultats ne sont toutefois pas statistiques du fait du faible nombre de patients.

L'injection de cellules adipeuses pourrait ainsi représenter une alternative aux injections d'acides hyaluroniques (déremboursées en France en 2017) et permettre de retarder, voire même d'éviter, le recours à la pose d'une prothèse articulaire. Ces résultats offrent également des perspectives intéressantes pour les patients ne pouvant pas être opérés de fait de trop nombreuses comorbidités.

Ces résultats positifs permettent à DMS Biotech d'initier des collaborations avec des équipes médicales et de lancer des discussions avec les autorités compétentes française et internationales, ainsi qu'avec des associations de patients.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.