DMS : nouveaux contrats et nouvelles avancées pour la division Biotech

DMS : nouveaux contrats et nouvelles avancées pour la division Biotech©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 avril 2018 à 18h25

DMS a annoncé deux nouveaux contrats de distribution pour ses solutions de lipofilling, aux Pays Bas et en Espagne avec les sociétés Emdamed et MBA. Ces sociétés, acteurs majeurs sur leurs marchés respectifs devraient permettre, à court terme, d'augmenter significativement les ventes des dispositifs Adip'Sculpt (kits de lipofilling spécifiques pour le visage et les petits volumes et kits de lipomodelage dédiés aux volumes plus importants utilisés pour les chirurgies mammaires et glutéales) en Europe. Le lipofilling est une technique chirurgicale d'autogreffe visant à prélever du tissu adipeux (graisse) sur un individu pour le réinjecter dans les zones qui manquent de volume (visage, poitrine, fessiers, mollets).

Par ailleurs, la division DMS Biotech annonce avoir finalisé l'étude prospective portant sur l'évaluation de la technologie de la filiale Stemcis dans le traitement de l'arthrose canine. En collaboration avec l'Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris), 22 chiens ont été traités et le suivi des animaux à six mois montre une diminution très significative de la douleur (-47%) et de la boiterie (-75%), ainsi qu'une amélioration dans les activités quotidiennes. Aucun effet indésirable n'a été constaté après traitement.

DMS Biotech précise que cette nouvelle technologie, utilisant les cellules du tissu adipeux, pourrait être une alternative intéressante aux traitements anti-douleurs habituellement prescrits pour l'arthrose. Ces résultats sont ainsi jugés très encourageants pour l'essai clinique en cours chez l'humain portant sur 40 patients atteints d'arthrose du genou. Les inclusions et les interventions chirurgicales ont été finalisées à l'issue du 1er trimestre 2018. L'ensemble des patients fait maintenant l'objet d'un suivi régulier pour évaluer l'effet du traitement dans le temps. L'état d'avancement actuel permet déjà d'attester de la sécurité de l'injection à court terme, ainsi que l'aspect peu invasif de la technique. Les résultats à moyen terme (6 mois post-injection) seront analysés et communiqués au 3ème trimestre 2018. Les résultats à plus long terme (1 an post-injection) paraîtront au 1er trimestre 2019.

DMS Biotech annonce aussi le dépôt d'un brevet sur un nouveau procédé d'obtention de cellules du tissu adipeux par action mécanique. Ce dispositif innovant permet, en quelques minutes, d'extraire certaines populations cellulaires spécifiques du tissu adipeux, alors que les procédés classiquement utilisés prennent généralement de 1 à 3 heures. Les cellules extraites grâce à ce nouveau procédé font actuellement l'objet d'une étude pré-clinique sur le rat afin de tester leur efficacité sur le traitement des dysfonctions érectiles.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU