Donald Trump menace la Chine de taxes douanières plus élevées

Donald Trump menace la Chine de taxes douanières plus élevées
Donald Trump vindicatif dans les jardins de la Maison blanche.

Boursier.com, publié le mardi 19 novembre 2019 à 18h16

Donald Trump ne cherche visiblement pas l'apaisement sur le front commercial. Il vient de surprendre encore par sa méthode très particulière de négociation. Ainsi, le président américain vient d'indiquer qu'il augmentera encore les tarifs douaniers, si les États-Unis ne parviennent pas à un accord commercial avec la Chine. Le leader américain se dit tout de même "très heureux" des négociations commerciales avec Pékin. Ces commentaires ont été effectués durant une réunion avec le Cabinet présidentiel, précise CNBC, relayant l'information.

Le conseiller économique de la Maison blanche, Larry Kudlow, avait pour sa part estimé en fin de semaine dernière que les deux superpuissances se rapprochaient d'un accord.

Hier, Wall Street avait hésité suite à un tweet du bureau de Pékin de CNBC décrivant un certain pessimisme concernant la possible levée des tarifs douaniers sino-américains. Ainsi, la Chine pourrait patienter encore, du fait des élections américaines et de la procédure en vue d'une potentielle destitution... La Chine aurait été troublée par les récents commentaires de Donald Trump repoussant pour l'heure l'idée de revenir sur les taxes douanières déjà mises en place sur les importations de produits chinois. Pékin croyait en effet avoir trouvé un accord de principe sur ce sujet. Les propos de Trump relayés ce jour n'offrent pas de grand réconfort sur ces questions commerciales.

De son côté, l'agence de presse nationale chinoise Xinhua avait estimé auparavant que la Chine et les USA avaient mené des discussions constructives sur le commerce, lors d'une conversation téléphonique de haut niveau samedi. L'agence n'a toutefois pas fourni beaucoup plus de détails sur la question... Liu He, le vice-Premier ministre chinois, aurait évoqué des questions clés en vue de l'accord tant espéré de 'phase 1' avec le Représentant au Commerce Robert Lighthizer et le Secrétaire US au Trésor Steve Mnuchin. Les intervenants entendraient maintenir une communication rapprochée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.