Drone Volt aborde 2021 avec confiance et une trésorerie renforcée

Drone Volt aborde 2021 avec confiance et une trésorerie renforcée©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 mars 2021 à 18h29

Malgré l'impact de la crise sanitaire particulièrement fort sur le 1er semestre de l'année, Drone Volt a pu livrer 55 drones et 7 caméras intelligentes tout en reprenant progressivement les activités de services et de formation, grâce notamment à une digitalisation des process. Le chiffre d'affaires consolidé ressort ainsi à 5,8 millions d'euros (7,1 ME en 2019), avec un rebond marqué au 4e trimestre 2020 (+28% par rapport au 4e trimestre 2019 et +82% par rapport au 3e trimestre 2020).

Malgré l'impact de la crise sanitaire particulièrement fort sur le 1er semestre de l'année, Drone Volt a pu livrer 55 drones et 7 caméras intelligentes tout en reprenant progressivement les activités de services et de formation, grâce notamment à une digitalisation des process. Le chiffre d'affaires consolidé ressort ainsi à 5,8 millions d'euros (7,1 ME en 2019), avec un rebond marqué au 4e trimestre 2020 (+28% par rapport au 4e trimestre 2019 et +82% par rapport au 3e trimestre 2020).

La même tendance se dessine sur la marge brute qui a particulièrement souffert de l'arrêt conjoncturel des activités de Drone Volt Factory, Services & Academy pendant plusieurs semaines au plus fort de la crise. Là encore, le 4e trimestre 2020 a été très encourageant avec un niveau de marge brute consolidée à 35% du chiffre d'affaires qui retrouve ses niveaux normatifs.

La baisse de 730 kE de la marge brute à 1,71 ME a été compensée pour moitié par la réduction des charges opérationnelles (hors dotations aux amortissements et provisions) permise par un plan strict de réductions des dépenses et le recours temporaire aux mesures d'activité partielle. L'Excédent brut d'exploitation ressort ainsi à -2,03 ME en 2020, en recul limité de 402 kE dans une année de crise sans précédent.

Le résultat net part du groupe sur l'année 2020, après prise en compte d'un crédit d'impôts de 2 ME, ressort à -6,8 ME (-2,6 ME en 2019). A élément comparable, le résultat net, part du groupe 2020 serait de -3,4 ME.

Trésorerie renforcée

Au 31 décembre 2020, Drone Volt dispose de 18 ME de fonds propres (8,7 ME un an plus tôt). Ce renforcement des capitaux de la société s'explique en partie par la confiance réaffirmée par les investisseurs lors de l'augmentation de capital réalisée en novembre 2020 et dont le montant levé a atteint 4,1 ME. Il s'explique également par l'impact du plan d'Attribution gratuite d'actions.

Grâce aux opérations financières réalisées en 2020, la trésorerie de la société ressort à 6,7 ME en fin d'année, un niveau 6 fois supérieur à celui de fin 2019.

Drone Volt affiche ainsi son bilan financier le plus solide sur une fin d'exercice depuis sa création.

La société a également renforcé et diversifié sa structure de financement en privilégiant les instruments financiers non dilutifs. Ainsi, au 31 décembre 2020, le bilan de la société se compose de 4,8 ME de dettes financières (6 ME fin 2019) dont 2,4 ME de financements obligataires et 1 ME de PGE amortissable sur 5 ans.

Drone Volt a également enrichi ses actifs financiers à travers sa prise de participation d'environ 10% au capital d'Aquiline Drones dans le cadre de leur accord de partenariat finalisé en fin d'année 2020. Ce dernier s'est par ailleurs engagé à faire les démarches nécessaires à sa cotation en bourse d'ici la fin de l'année 2021.

Perspectives 2021

Comme annoncé lors de la publication de son chiffre d'affaires annuel, la société aborde l'exercice avec confiance si la situation sanitaire n'entraîne pas de nouvelles dégradations des opérations. L'exercice 2021 s'annonce prometteur, notamment en Amérique du Nord avec les montées en puissance des contrats de licence avec Aquiline Drones et de l'entente avec Hydro-Québec.

Le partenariat avec Aquiline Drones permettra à Drone Volt de recevoir des redevances mensuelles d'un minimum de 100.000 USD, dont les premiers versements ont démarré en octobre 2020, en contrepartie de l'utilisation de la technologie Drone Volt licenciée à son partenaire américain. Sur l'ensemble de l'année 2021, les licences devraient rapporter un montant supérieur à 1,5 million de dollars.

De même, l'entente signée en octobre dernier avec Hydro-Québec, le plus grand producteur d'électricité du Canada et l'un des plus grands producteurs d'hydroélectricité du monde, devrait aboutir aux premières ventes du LineDrone, un drone destiné à l'inspection des lignes de transport d'électricité à haute tension, à compter du S2 2021.

Dans ce contexte, et grâce à un pipe commercial toujours robuste, Drone Volt aborde l'année 2021 avec confiance sous réserve des aléas liés à la crise sanitaire.

"Malgré l'impact de la crise sanitaire sur nos résultats de l'année 2020, nous avons pu traverser cette période difficile en renforçant la position de Drone Volt en tant qu'acteur de référence dans son secteur grâce aux efforts intenses déployés par l'ensemble de nos équipes et à la confiance de nos actionnaires que je tiens à vivement remercier aujourd'hui" déclare Marc Courcelle, Directeur Général de Drone Volt. "Nous sommes aujourd'hui plus fort et avons atteint une reconnaissance mondiale grâce au partenariat de licence noué avec Aquiline Drones et à l'entente conclue avec Hydro-Québec dont nous attendons des montées en puissance dès 2021. C'est donc avec sérénité et optimisme que nous abordons ce nouvel exercice qui doit nous remettre sur une trajectoire de croissance dès le début d'année".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.