Drone Volt améliore sa marge brute semestrielle

Drone Volt améliore sa marge brute semestrielle©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 juillet 2018 à 07h40

Malgré un chiffre d'affaires semestriel en léger repli, Drone Volt est parvenu à faire progresser sa marge brute sur les six premiers mois de l'année. En valeur absolue, la MB augmente de 4% à 964.000 euros pour des revenus de 3,62 ME (-8%). La marge brute s'améliore ainsi de 3 points à 26,6%. Cette performance est directement liée au poids croissant des activités à forte valeur ajoutée qui contribuent pour 45% de la marge brute au 1er semestre 2018 contre seulement 20% au 1er semestre 2017.

Drone Volt a multiplié les actions commerciales par sa participation à de nombreux salons internationaux (dont le CES à Las Vegas et Eurosatory à Paris) où son audience a atteint des niveaux encore jamais rencontrés. L'émergence de ses solutions reposant sur l'Intelligence Artificielle et le développement de ses propres logiciels ont permis au Groupe d'atteindre une nouvelle dimension et d'attirer l'intérêt des grands comptes et des agences gouvernementales. Ces marques d'intérêts se sont d'ores et déjà traduites par plusieurs signatures emblématiques, parmi lesquelles : un contrat de 6 millions de dollars sur 5 ans avec l'un des distributeurs d'une agence gouvernementale d'Asie du sud-est; un accord-cadre pluriannuel et reconductible avec l'Armée française pour la fourniture de drones et la formation de télépilotes; un contrat avec les forces armées d'un pays scandinave.

Ces succès commerciaux, engrangés au cours des dernières semaines, n'ont eu aucun effet sur le chiffre d'affaires du 1er semestre et soutiendront la croissance sur les trimestres à venir. Enfin, le groupe rappelle qu'il est en lice dans environ 60 appels d'offre ou négociations en direct avec des agences gouvernementales et des grands comptes. Drone Volt reste donc extrêmement confiant dans sa capacité à signer des contrats significatifs à brève échéance

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU