Drone Volt : comptes publiés

Drone Volt : comptes publiés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 septembre 2018 à 23h01

Au premier semestre, DRONE VOLT FACTORY a fabriqué, livré et facturé 26 drones HERCULES et ALTURA ZENITH et 6 caméras PENSAR dotées d'intelligence artificielle. Sur la même période l'an passé, le groupe avait fabriqué seulement 12 drones HERCULES et ne disposaient pas des produits développés par AERIALTRONICS, société en liquidation dont les actifs ont été repris à la barre du Tribunal de Commerce de La Haye au 2nd semestre 2017 et remise sur pieds en quelques mois seulement. AERIALTRONICS, société reconnue depuis de nombreuses années pour sa capacité d'innovation et qui réalisait en année pleine 4 millions d'euros de chiffre d'affaires, n'était plus en état de livrer depuis février 2017.

"Les équipes de DRONE VOLT ont accompli un véritable exploit en parvenant à remettre l'activité en route en si peu de temps. L'outil industriel a ainsi été réactivé dès mars 2018, soit moins de 6 mois après la reprise. Si les livraisons sur le 1er semestre 2018 restent embryonnaires, elles prouvent le bien fondé de cette acquisition et la capacité d'intégration des équipes de DRONE VOLT" explique la direction.

DRONE VOLT a ainsi pu accélérer sa mutation de distributeur à fabricant de produits technologiques à forte valeur ajoutée. Ce mouvement a entraîné un léger repli du chiffre d'affaires consolidé (-8% à 3,6 millions d'euros) mais une progression de la marge brute consolidée du Groupe en valeur absolue (+1% à 1,0 million d'euros) et en pourcentage du chiffre d'affaires (+2 points à 26,7%).

Cette dynamique commerciale a été rendue possible par la création d'une offre sans équivalent que ce soit par les équipes de DRONE VOLT ou par celles d'AERIALTRONICS.
Cette acquisition a doté DRONE VOLT d'une capacité d'innovation additionnelle et d'un second site de production. Compte tenu de la nécessaire période de montée en charge, l'intégration d'AERIALTRONICS a un impact de -0,4 million d'euros sur les comptes du 1er semestre 2018. L'effectif global du Groupe est ainsi passé, en un an, de 36 personnes à 57, dont 12 chez AERIALTRONICS, avec une montée en puissance des profils d'ingénieurs et de techniciens pour les activités de production.

DRONE VOLT a également multiplié les actions commerciales par sa participation à de nombreux salons internationaux (dont le CES à Las Vegas et Eurosatory à Paris) où son audience a atteint des niveaux encore jamais rencontrés. Au total, 0,2 million d'euros de charges additionnelles liées aux frais de représentation (salons et déplacements) ont été supportées sur le 1er semestre par rapport à la même période de 2017. Ces coûts additionnels, ainsi qu'une légère réduction du crédit d'impôts (0,3 million d'euros) expliquent l'essentiel du résultat net qui ressort à -1,4 million contre -0,6 million d'euros un an plus tôt.

Comme en 2017, DRONE VOLT a su convaincre des investisseurs d'accompagner cette politique offensive de développement afin de ne pas dégrader sa structure financière. Ainsi, grâce à la réalisation d'une augmentation de capital et l'émission d'obligations convertibles en actions (OCA), DRONE VOLT a limité sa consommation nette de trésorerie à 0,8 million d'euros sur le semestre.

Au 30 juin 2018, DRONE VOLT disposait ainsi de 7,7 millions d'euros de capitaux propres et d'une trésorerie de 2,2 millions d'euros. Les dettes financières s'élevaient à 2,9 millions d'euros, dont 1,0 million d'obligations ayant vocation à être converties en actions et le solde provenant de prêts à moyen terme accordés par Bpifrance.

"Les succès commerciaux engrangés au printemps et durant l'été 2018 n'ont eu aucun effet sur le chiffre d'affaires du 1er semestre et soutiendront la croissance sur les trimestres à venir" conclut la direction.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.