Du bon et du moins bon pour Pierre et Vacances

Du bon et du moins bon pour Pierre et Vacances©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 09h49

Dans un marché parisien qui consolide, Pierre et Vacances campe sur ses positions ce jeudi en début de matinée. Les opérateurs sont assez partagés après la publication des comptes annuels 2016-2017, lesquels sont grevés par les coûts de lancement de Villages Nature. En données publiées, le résultat opérationnel courant a chuté de 61,7% pour revenir à 12,4 ME, faisant ressortir une MOC de 0,8% en baisse de 145 points de base en glissement annuel. Corrigé de Villages Nature, le ROC serait ressorti à 49,7 ME, soit une marge de 3,4% (+110 pb). Rappelons que le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 1,506 MdE, en progression de 5,8% en données publiées et de 4,9% à périmètre constant. La croissance organique du tourisme a atteint 3%, le solde de la progression étant apporté par le développement immobilier (+19,2%).

Portzamparc passe positif

Natixis reste à l'achat sur Pierre et Vacances en visant 53 euros après ce point financier, en soulignant les perspectives positives pour la division Tourisme pour 2018. Pour la banque, la valorisation actuelle du groupe fait ressortir une décote de près de 30% par rapport à l'historique, malgré un contexte de poursuite de l'amélioration de la rentabilité opérationnelle et de croissance de l'activité dans les deux divisions du groupe. Même sentiment pour Portzamparc qui passe de "conserver" à "renforcer" sur le titre après son récent repli, tout en laissant inchangé sa cible à 46 euros. "Hors Villages Nature, nous saluons la bonne performance opérationnelle du groupe Pierre & Vacances Center Parcs. Les coûts exceptionnels liés au lancement du nouveau complexe du groupe avaient été annoncés et intégrés", lance le bureau d'analyses.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU