Econocom : 11% de repli au 1er trimestre

Econocom : 11% de repli au 1er trimestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 avril 2020 à 19h37

Le groupe Econocom a réalisé au 1er trimestre 2020 un chiffre d'affaires de 596 millions d'euros sur ses activités poursuivies, soit une baisse à iso-normes de 11,5%, dont 11,1% en organique, par rapport au 1er trimestre de l'exercice précédent. Cette décroissance s'explique en grande partie par les premiers effets de la crise sanitaire du Covid-19 et du confinement des populations dans ses principales zones géographiques (notamment en France, Espagne et Italie).

L'analyse du chiffre d'affaires par métier est la suivante... Le chiffre d'affaires du pôle Technology Management & Financing (TMF) à 181 millions d'euros affiche une baisse de -16,1%. Le segment Digital Services and Solutions (DSS, composé de Produits et Solutions et des Services) ressort à 415 ME, soit une diminution de 9,3%.

Quelle gestion de crise ?

Dans le prolongement du 1er trimestre, le chiffre d'affaires du 2è trimestre 2020 sera affecté par les effets sur l'économie globale de la pandémie du Covid-19. La magnitude de l'impact dépendra de la durée du confinement des populations et des modalités de retour à la vie normale des entreprises et des administrations publiques clientes d'Econocom.

Econocom a mis en place, dès le 16 mars 2020, deux cellules de crise, une pour la France et une pour l'international, qui se réunissent fréquemment pour suivre au plus près l'évolution de la situation et décider rapidement des mesures à prendre. Ces cellules sont composées de membres de la Direction Générale, des dirigeants d'activité et des représentants des principales fonctions support. Elles pilotent le Plan de Continuité d'Activités qui est décliné pour tous les métiers et dont les évolutions sont communiquées régulièrement aux salariés.

Les grandes lignes de ce Plan de Continuité d'Activités peuvent être résumées comme suit :
- l'organisation en télétravail est effective pour l'ensemble des métiers dès lors qu'elle est possible ;
- les segments Produits & Solutions et TMF continuent de répondre à l'ensemble des demandes de leurs clients ; la mobilisation des équipes soutenue par la dématérialisation des procédures et des signatures permet la bonne gestion des flux ;
- le pôle Services continue également d'assurer toutes les prestations en s'adaptant au contexte de chacun de ses clients.

Les conséquences de la pandémie ont accru certaines interventions notamment auprès des acteurs de la santé, de la grande distribution et de la fourniture d'énergie. Ils font l'objet d'une attention très particulière de la part des collaborateurs d'Econocom. "D'une manière générale, le groupe a soutenu sans faille tous ses clients dans ces temps troublés et a reçu de nombreux témoignages de remerciements pour le courage remarquable de l'ensemble de son personnel", explique Econocom.

Par ailleurs, le groupe a accéléré certaines étapes de son plan de réduction de coûts pour l'adapter le plus rapidement possible à la décroissance de son activité. Le chômage partiel a ainsi été mis en place pour tous les métiers qui connaissent un ralentissement et la baisse de certaines charges de structure a été amplifiée. Ces mesures visent à minimiser l'impact sur la rentabilité opérationnelle de la baisse anticipée d'activité en 2020 et ont permis dès le 1er trimestre d'amortir les effets de l'érosion du chiffre d'affaires de la période et de rester bénéficiaire.

Econocom apporte également une attention particulière à la gestion de ses liquidités et de son endettement. Le groupe utilise les facilités de financement mises à disposition par les Etats européens. Il a anticipé les conséquences de la crise sur ses besoins de financement à court terme en négociant de manière proactive avec son pool bancaire les lignes nécessaires. L'absence de remboursement de prime d'émission en 2020, l'arrêt du programme de rachat d'actions propres et la cession de la filiale EBC à la société d'investissement 'Chequers' vont également contribuer à préserver la solidité financière du groupe. Econocom réaffirme à cette occasion son objectif d'arriver à terme à une Dette Nette Comptable proche de zéro.

Dans cet environnement de crise sanitaire et de récession économique sans précédent, Econocom demeure "confiant dans sa capacité à traverser cette période troublée grâce à toute l'implication de ses équipes, à la diversification de ses métiers (distribution, services et financement) et de ses implantations géographiques ainsi qu'à la robustesse de son modèle économique, qui combine agilité et résilience. Ces forces seront autant de leviers supplémentaires pour aborder dans les meilleures conditions le rebond de l'économie mondiale", indique le management.

Econocom va poursuivre son développement en s'appuyant sur son savoir-faire historique, Technology Management & Financing, qui, par ses montages de financement innovants et adaptés aux problématiques particulières des secteurs d'activité de ses clients, leur permettra de sortir de la crise dans les meilleures conditions. Avec également l'appui de ses métiers à fort potentiel Produits & Solutions et Services, le groupe agit comme une Entreprise Générale de l'Univers Digital, et est parfaitement positionné pour accompagner ses clients dans les nouveaux challenges de la transformation digitale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.