Econocom : en ordre de marche pour reprendre le chemin d'une croissance pérenne

Econocom : en ordre de marche pour reprendre le chemin d'une croissance pérenne
Immeuble Inea, Le Presqu'Ile à Grenoble. Il est loué à Econocom

Boursier.com, publié le mercredi 24 février 2021 à 21h18

Le groupe Econocom a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 2,559 milliards d'euros, en diminution de -11,3% par rapport à 2019. Cette décroissance est principalement due à la crise sanitaire qui a provoqué des décalages dans la réalisation de certains projets clients et des retards dans la contractualisation des nouvelles affaires. Cette tendance baissière s'est toutefois ralentie en fin d'année (décroissance limitée à 8,4% au 4e trimestre 2020).

Le groupe Econocom a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 2,559 milliards d'euros, en diminution de -11,3% par rapport à 2019. Cette décroissance est principalement due à la crise sanitaire qui a provoqué des décalages dans la réalisation de certains projets clients et des retards dans la contractualisation des nouvelles affaires. Cette tendance baissière s'est toutefois ralentie en fin d'année (décroissance limitée à 8,4% au 4e trimestre 2020).

Malgré cette baisse de chiffre d'affaires, le résultat opérationnel courant (ROC) affiche une légère progression de 2,2% à 122,5 ME, traduisant une amélioration de sa profitabilité opérationnelle courante à 4,8% (4,2% en 2019).

Pour réaliser cette performance, le Groupe a atteint en 2020 l'objectif de son plan de réduction de 97 ME de charges structurelles tout en tirant parti de l'amélioration continue de la profitabilité de ses activités de Services et d'une focalisation sur les projets à plus forte valeur ajoutée.

Des charges nettes non courantes de 36,2 ME, notamment liées aux opérations de réorganisation et aux impacts de la Covid-19, ont été comptabilisées en 2020 à comparer aux 24,5 ME de charges nettes en 2019. Après prise en compte de frais financiers bien maitrisés, des impôts sur les bénéfices et d'un résultat net des activités non poursuivies légèrement positif, le résultat net consolidé de l'exercice ressort en légère hausse à 50,2 ME. "Dans une conjoncture économique fortement dégradée en 2020, le modèle économique d'Econocom démontre ainsi sa forte résilience", indique le management.

Atteinte de l'objectif de désendettement

En 2020, Econocom enregistre un Free Cash-Flow de 179 ME, soit une hausse de 116 ME par rapport à 2019, bénéficiant notamment de l'amélioration structurelle du BFR. En parallèle, Econocom a perçu pour 125 ME de produits nets de cession d'activités non stratégiques.

En conséquence, la Dette Nette Comptable a été réduite de 272 ME au cours de l'exercice et le Groupe affiche au 31 décembre 2020 un Cash Net positif de 20 ME.

Malgré la crise sanitaire et économique, le Groupe a ainsi pu remplir l'objectif de désendettement qu'il s'était fixé il y a deux ans, ce qui lui permet de retrouver un maximum de flexibilité et d'aborder son prochain cycle de croissance sur des bases solides.

Dividende

Le Conseil d'Administration proposera à la prochaine Assemblée générale d'effectuer un remboursement de prime d'émission de 0,12 euro par action, montant équivalent au dividende payé en 2020.

Dans le prolongement de sa politique historique de retour aux actionnaires, le groupe a procédé en 2020 à des acquisitions d'actions propres pour 26 ME. Au 24 février 2021, Econocom détient directement 12,3 millions d'actions propres, soit 5,6 % du capital de la société et indirectement via sa filiale BIS BV 13,3 millions d'actions propres, soit 6% du capital de la société.

Retour progressif à la croissance en 2021

Au cours des deux derniers exercices, Econocom s'est concentré sur un plan de transformation de son outil économique afin de gagner en agilité et compétitivité. Cette phase de consolidation était une condition nécessaire pour préparer l'avenir du Groupe dans les meilleures conditions.

Les objectifs de réduction des coûts de structure, de rationalisation du portefeuille d'activités et de désendettement substantiel du Groupe ont été atteints en 2020. Econocom est maintenant en ordre de marche pour reprendre le chemin d'une croissance pérenne, aussi bien organique que par acquisitions ciblées, tout en maitrisant ses coûts et son endettement.

Malgré une conjoncture économique incertaine toujours impactée par la crise sanitaire, le Groupe confirme ainsi son objectif de retour à une solide croissance sur l'exercice 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.