Economie : brutales, les Banques centrales ?

Economie : brutales, les Banques centrales ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 mars 2018 à 11h47

Dans une étude économique, Natixis explique que les Banques Centrales (BCE et Fed) ont choisi de maintenir une politique monétaire très expansionniste très tardivement dans le cycle économique, sans doute pour ne pas prendre de risque avec la croissance après une crise très violente, et en raison de la faiblesse de l'inflation.

Mais ce choix pourrait-il, selon l'étude, impliquer que les Banques Centrales deviennent aujourd'hui brutales ? Si elles veulent se redonner des marges de manoeuvre pour passer en cas de besoin à une politique monétaire contracyclique, elles doivent "rattraper le temps perdu" ; par ailleurs, elles peuvent s'inquiéter du risque d'instabilité financière (ou peut-être même d'inflation) généré par des politiques monétaires aussi longtemps expansionnistes.

La "brutalité" des Banques Centrales n'étant pas anticipée par les marchés financiers, elle aurait des effets importants sur les prix des actifs financiers, indique Natixis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.