Economie : cela contribue au sentiment de recul du pouvoir d'achat

Economie : cela contribue au sentiment de recul du pouvoir d'achat
Appartement haussmannien à Paris

Boursier.com, publié le lundi 04 février 2019 à 10h05

Dans une étude économique, Natixis rappelle que dans presque tous les pays de l'OCDE, à l'exception du Japon, de l'Allemagne et de l'Italie, les prix de l'immobilier ont crû depuis 20 ans nettement plus vite que le salaire par tête. Ceci conduit à un prélèvement sur le revenu des ménages qui contribue, selon l'étude, au sentiment de recul du pouvoir d'achat, mais qui a été réduit par la baisse forte des taux d'intérêt à long terme. "Nous calculons l'évolution depuis 20 ans du prélèvement total sur le revenu dû à l'acquisition d'un logement (remboursement du crédit immobilier et intérêts payés sur ce crédit), et nous voyons qu'il a progressé plus vite que le salaire par tête aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Australie, en Suède, en France avec une évolution particulièrement défavorable aux ménages au Canada, aux Etats-Unis, en Australie", ajoute l'étude. "Cette question du coût de l'immobilier résidentiel devrait donc être examinée sérieusement par les gouvernements".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.