Economie : "deux variables sur lesquelles il faut agir en priorité"

Economie : "deux variables sur lesquelles il faut agir en priorité"
demandeurs d'emploi Etats Unis - thème chômage

Boursier.com, publié le mardi 29 mai 2018 à 13h11

Dans une étude économique, Natixis explique que la hausse du taux d'emploi est au coeur des politiques économiques menées aujourd'hui par le gouvernement en France : un taux d'emploi plus élevé permettrait de diminuer le déficit public sans avoir à réduire les dépenses publiques, réduirait les inégalités de revenu (avant redistribution).

Quand on regarde le taux d'emploi en France de manière globale, on voit, selon l'étude, qu'il est négativement affecté essentiellement : par la faiblesse des compétences de la population active ; et par le niveau élevé des cotisations sociales des entreprises, ce qui donne une idée claire des politiques économiques à mener, qui sont en train d'être mises en place en France. Mais il faut aussi regarder le taux d'emploi en France de manière plus détaillée : par tranche d'âge ; et par niveau de qualification. On voit alors que le handicap de la France par rapport aux autres pays est concentré : sur toutes les tranches d'âge, mais davantage sur les jeunes et les plus de 55 ans ; et sur les personnes ayant une éducation primaire ou secondaire.

Ceci montre qu'il faut compléter les politiques globales (hausse des compétences de la population active, baisse des cotisations sociales des entreprises) par des politiques plus ciblées : efficacité du système éducatif, âge de la retraite, poursuit Natixis. Mais le niveau de compétences de la population active et le poids des cotisations sociales affectent négativement le taux d'emploi de toutes les catégories de la population active dont le taux d'emploi est faible en France. Ce sont bien les deux variables sur lesquelles il faut agir en priorité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.