Economie : effondrement boursier ou simple correction modérée ?

Economie : effondrement boursier ou simple correction modérée ?
marchés financiers, crise 9 août 2007 subprimes

Boursier.com, publié le mercredi 14 février 2018 à 14h54

Dans une étude économique, Natixis se demande s'il faut s'inquiéter d'un possible recul supplémentaire et important des cours boursiers aux États-Unis et dans la zone euro...

L'étude rappelle d'abord que la corrélation entre les indices boursiers des deux régions reste forte, et qu'un choc dans une région serait transmis à l'autre région.

Selon Natixis, on peut légitimement s'inquiéter : de la coïncidence entre la hausse des taux d'intérêt à long terme et le freinage de la croissance dû au retour du taux de chômage vers le taux de chômage structurel ; et de la surestimation de la croissance future des Bénéfices Par Action, due à la surestimation de la croissance future du PIB, et qui implique que la valorisation des actions est plus élevée aujourd'hui que celle calculée avec les consensus de Bénéfices.

Mais à l'inverse on peut se dire que la liquidité mondiale reste abondante et que les actions restent plus attrayantes que les autres classes d'actifs (obligations) ; que la réforme fiscale aux États-Unis va soutenir les actions américaines, estime l'étude. Le scénario le plus réaliste est alors peut être un scénario de correction modérée des cours boursiers, comme celle observée en février 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU