Economie : "il faut anticiper une forte remontée de la valorisation des actions"

Economie : "il faut anticiper une forte remontée de la valorisation des actions"
trader heureux joie

Boursier.com, publié le jeudi 21 février 2019 à 11h55

Dans une étude économique, Natixis explique qu'aux Etats-Unis et dans la zone euro, la valorisation des actions (les PER) est nettement plus faible que celle qui correspondrait à l'écart observé entre taux d'intérêt à long terme et taux de croissance (de manière équivalente, la prime de risque actions est anormalement élevée). Ceci peut résulter, selon l'étude de deux facteurs, de deux comportements des investisseurs : les investisseurs anticipent un freinage important de la croissance et des résultats des entreprises ; ceci semble incompatible avec le maintien de coûts salariaux en faible hausse, de taux d'intérêt très bas, de politiques économiques expansionnistes, avec, dans la zone euro, la baisse du prix du pétrole ; les investisseurs anticipent une remontée importante des taux d'intérêt à long terme ; ceci semble incompatible avec ce que souhaitent faire les Banques Centrales. "Au total, il nous semble donc qu'il faut anticiper une forte remontée de la valorisation des actions, aux Etats-Unis et dans la zone euro", estime Natixis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.