Economie : il faut que les actions rapportent plus

Economie : il faut que les actions rapportent plus©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 février 2019 à 14h20

Dans une étude économique, Natixis estime que si l'on veut qu'une partie plus importante de l'épargne des Français soit investie dans les entreprises, et particulièrement en capital, il faut que les actions rapportent plus que les actifs sans risque (obligations sans risque, assurance-vie), compte tenu du système fiscal. Selon l'étude, on peut voir : qu'un investisseur de long terme ne peut pas compter sur une plus-value en capital sur les actions ; que le taux de dividendes sur les actions françaises est, avant impôts, un peu supérieur à 3% ; après impôts (après réforme Macron de la taxation du capital) de l'ordre de 2,25% ; que le rendement de l'assurance-vie (compte en euros) est, après impôts de l'ordre de 1,6% (avec de plus l'absence de droits de succession) ; et que, avec la forte variabilité des cours boursiers, la prime de risque actions doit être élevée : le rendement corrigé du risque des actions françaises est nettement plus bas que le rendement des actifs sans risque. "Contrairement à une idée reçue, le rendement des dividendes en France est trop faible : il ne permet pas de diriger l'épargne vers le capital des entreprises", conclut Natixis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.