Economie : Italie, où l'on reparle de fédéralisme...

Economie : Italie, où l'on reparle de fédéralisme...©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 11 juin 2018 à 15h52

Dans une étude économique, Natixis estime que l'on peut assez facilement expliquer l'apparition de la crise italienne par les dysfonctionnements de la zone euro. Lorsqu'un pays, comme l'Italie, a un problème de compétitivité-cout, il doit mettre en place une dévaluation interne (une compression de ses coûts salariaux) sans soutien des pays plus compétitifs. L'Italie ayant refusé cet ajustement, sa compétitivité s'est continuellement dégradée. Selon l'étude, l'absence de fédéralisme a permis qu'il y ait divergence depuis la crise des niveaux de revenu par tête entre les pays de la zone euro, ce qui a accru le sentiment anti-européen dans des pays comme l'Italie où le niveau de revenu relatif recule. L'absence de dette publique commune et de mutualisation du risque souverain permet qu'une crise de liquidité sur la dette publique apparaisse dans un pays de la zone euro.

Les problèmes économiques de l'Italie (sous-investissement, stagnation de la productivité, faiblesse des compétences de la population active) ont des causes domestiques, poursuit Natixis. Mais s'il y avait symétrie dans les ajustements de la compétitivité, fédéralisme et mutualisation du risque souverain, ces problèmes économiques ne déclencheraient pas une crise.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU