Economie : le chômage structurel est alimenté en permanence

Economie : le chômage structurel est alimenté en permanence©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 juillet 2018 à 13h49

Natixis explique dans une étude économique qu'il existe aujourd'hui un débat pour savoir si le taux de chômage structurel a augmenté depuis 10 ans dans la zone euro, en Allemagne, en France, en Espagne, et en Italie. Si c'est le cas, il est possible que le taux de chômage de la zone euro soit aujourd'hui proche du taux de chômage structurel, et que la croissance de la zone euro ralentisse. Un argument en faveur de l'hypothèse de hausse du taux de chômage structurel (dans la zone euro, en France, en Espagne, en Italie) est, selon l'étude, la hausse du taux de chômage structurel des jeunes associée à la baisse de l'employabilité des jeunes. Le chômage structurel de l'ensemble de la population active est malheureusement alimenté en permanence par le chômage structurel élevé des jeunes qui rentrent sur le marché du travail, indique Natixis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.