Economie : les Banques centrales face à la chute des actions

Economie : les Banques centrales face à la chute des actions©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 17 décembre 2018 à 11h15

Dans une étude économique, Natixis explique que la formation des taux d'intérêt par les Banques centrales (Réserve Fédérale et BCE) n'inclut pas, dans le passé, une réaction à l'évolution du marché des actions. Pourtant, l'étude estime que les reculs violents des cours boursiers, comme celui qui vient de se produire, ont des effets très négatifs sur les économies : réduction de la demande, avec les effets de richesse sur les ménages et sur les entreprises ; surtout, découragement de l'utilisation des actions pour financer l'économie (à la fois en raison de la réaction des investisseurs et de celle des entreprises) ; et perturbation de la mesure de la valeur des entreprises. "Il serait donc utile, que, malgré leurs réticences, les Banques Centrales interviennent pour corriger les déviations des cours boursiers quand elles sont clairement anormales", ajoute Natixis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.