Economie : les risques de la réforme fiscale américaine

Economie : les risques de la réforme fiscale américaine©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 février 2018 à 12h11

Dans une étude économique, Natixis explique que la baisse des impôts des entreprises aux Etats-Unis est souvent perçue comme positive pour les Etats-Unis : elle soutient le marché des actions, et elle pourrait peut-être conduire à un supplément d'investissement.

Mais, d'après l'étude, il ne faut pas oublier les risques : comme il s'agit d'une stimulation de la demande dans une situation proche du plein-emploi, elle conduit à une hausse des taux d'intérêt à long terme directement (associée à une anticipation plus forte d'inflation, à des déficits publics plus importants) et au travers de la réaction de la Réserve Fédérale ; comme elle rend attrayant le marché des actions américaines, elle déclenche une rotation des investisseurs des obligations vers les actions qui amplifie la hausse des taux d'intérêt à long terme ; et, puisqu'il s'agit d'une stimulation de la demande au plein-emploi, elle conduit à une dégradation du commerce extérieur des Etats-Unis, qui peut entraîner une dépréciation du dollar qui elle aussi renforce la hausse des taux d'intérêt à long terme.

Au total, le risque central associé à la réforme fiscale aux Etats-Unis dans la situation cyclique présente des Etats-Unis est une hausse forte des taux d'intérêt à long terme, qui pourrait conduire à un retournement à la baisse de la demande et des prix des actifs, estime Natixis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.