Economie : nouvel examen du dossier GM&S le 31 juillet

Economie : nouvel examen du dossier GM&S le 31 juillet

Bruno Le Maire,

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 24 juillet 2017 à 20h38

Dans le cadre du suivi dossier GM&S et de leur engagement pour la poursuite d'une activité sur le site de la Souterraine, Bruno Le Maire, ministre l'Economie et des Finances, et Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat, prennent acte de la décision du tribunal de commerce de Poitiers d'examiner à nouveau le dossier le 31 juillet prochain.

"La mobilisation de tous les acteurs (constructeurs, repreneur, collectivités, Etat) a en effet permis d'avancer très rapidement ces derniers jours vers la levée de deux des trois dernières conditions suspensives posées par le repreneur potentiel", expliquent les services du Ministère de l'Economie et des Finances. En l'occurrence, il s'agit de :
- l'obtention de 15 ME d'investissements sur le site, dont 10 disponibles au 1er jour de la reprise ;
- l'obtention d'un bail de droit commun, à un loyer compatible avec l'exploitation industrielle pérenne du site.

Ces deux conditions doivent être définitivement levées cette semaine.

La dernière condition suspensive concerne l'acceptation par les salariés du projet de reprise.

Alain Martineau, président du groupe GMD, a annoncé qu'il se rendrait sur place jeudi 27 juillet pour présenter son projet et recueillir l'avis des salariés. "Leur adhésion au projet est une condition essentielle à la réussite de reprise", indiquent Bruno Le Maire et Benjamin Griveaux. Tous deux les "encouragent, compte tenu des efforts réalisés par l'ensemble parties, à considérer favorablement la solution qui est aujourd'hui sur la table".

Bruno Le Maire précise : "Pour sa part, le Gouvernement continuera de travailler à l'accompagnement tous les salariés, afin que des solutions soient trouvées pour chacun. Il poursuivra avec les collectivités et les constructeurs, son appui à la pérennité à la pérennité du site et au développement de son activité industrielle".

 
2 commentaires - Economie : nouvel examen du dossier GM&S le 31 juillet
  • avatar
    lantana03 -

    c'est vrai pourquoi se présser les salariés sont en soucis mais cela n'est pas génant le ministre est payé pas de soucis c'est honteux de faire attendre les gens comme cela dans l'angoisse

  • avatar
    la_vache_qui_rit -

    Cette entreprise fermera ,personne s'engagera a la reprise et je comprends. Il y a 2 mois la CGT avait installe des bouteilles de gaz et menaçait de tout faire sauter

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]