Economie : pétrole, une "incertitude malheureuse"

Economie : pétrole, une "incertitude malheureuse"
gisement Bagdad

Boursier.com, publié le vendredi 11 mai 2018 à 14h19

Natixis rappelle, dans une étude économique, que le prix du pétrole est difficile à prévoir. Aujourd'hui, par exemple : certains mettent en avant la hausse de la production de pétrole aux Etats-Unis pour prévoir une baisse importante du prix du pétrole ; d'autres mettent en avant la forte progression de la demande mondiale de pétrole et le recul de l'investissement en Exploration-Production pour prévoir une hausse importante du prix du pétrole. Cette incertitude sur le niveau du prix du pétrole dans le futur est malheureuse, explique l'étude. Si on devait par exemple prévoir un prix du pétrole redevenant très élevé, il faudrait attendre, avec la poussée de l'inflation, malgré la faiblesse de l'inflation salariale, une forte hausse des taux d'intérêt à long terme, donc des difficultés pour les emprunteurs, le recul de l'investissement, la baisse forte des cours boursiers...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.