Economie : robotisation, où est le problème ?

Economie : robotisation, où est le problème ?
Robot (Salon Innorobo de Lyon 2013)
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 11h42

Dans une étude économique, Natixis estime qu'une explication possible à l'absence d'effet positif de la robotisation sur les gains de productivité des pays de l'OCDE est que la robotisation déclenche une dynamique de "maladie hollandaise".

Dans les secteurs qui se robotisent, la robotisation (l'Intelligence Artificielle...) fait apparaître un supplément de productivité, donc un supplément de revenu, explique l'étude. Ce supplément de revenu est alors utilisé pour acheter davantage de services peu sophistiqués (ce qui correspond à la situation de maladie hollandaise : lorsqu'un supplément de revenu apparaît dans un pays, la demande de services non échangeables est accrue et les facteurs de production sont transférés vers les services).

Selon Natixis, la structure de l'économie se déforme donc vers les services à niveau de productivité faible, ce qui annule l'effet des gains de productivité dans les secteurs qui robotisent, et explique l'absence d'effet positif de la robotisation sur les gains de productivité de l'ensemble de l'économie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.