Economie : une situation pire qu'en 2007 ?

Economie : une situation pire qu'en 2007 ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 juin 2018 à 10h27

Dans une étude économique, Natixis explique que de grands noms de l'économie jugent la situation plus dangereuse aujourd'hui qu'en 2007, et donc qu'une crise financière encore plus grave va se produire. Qu'est-ce qui est plus dangereux aujourd'hui qu'en 2007 ?

Selon l'étude, le taux d'endettement est plus élevé en Chine et dans les autres pays émergents, mais est plus faible dans les pays de l'OCDE. Or, les taux d'intérêt restent très faibles, grâce à la faiblesse de l'inflation, elle-même liée à l'évolution du fonctionnement des marchés du travail. Les taux d'intérêt très faibles, même quand on prend en compte le fait que la croissance est aussi faible, protègent normalement contre les crises de la dette.

Le risque que la zone euro explose est-il plus élevé qu'en 2007 ? La réponse à cette question est négative selon Natixis : les pays même hostiles à la solidarité, la mettent en place quand il est nécessaire d'éviter l'explosion de la zone euro ; les pays en difficulté n'envisagent plus de sortir de l'euro. La possibilité d'une crise durable de la zone euro est donc faible aujourd'hui.

Peut-il y avoir une crise des pays émergents ? Comme toujours dans le passé, elle serait déclenchée, d'après l'étude, par le mélange d'une aversion pour le risque élevée et de taux d'intérêt plus élevés sur le dollar qui conduiraient à des sorties importantes de capitaux depuis les pays émergents. L'étude estime que l'aversion pour le risque, remontée avec la crise italienne de mai 2018, ne va pas rester durablement très élevée et la Réserve Fédérale ne va pas augmentera exagérément ses taux d'intérêt.

En revanche, Natixis souligne que le risque géopolitique (Moyen-Orient, Russie) et le risque de politiques économiques dangereuses (protectionnisme aux Etats-Unis) sont par contre plus élevés qu'en 2007.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU