Economie : une théorie "dangereuse" toujours appliquée

Economie : une théorie "dangereuse" toujours appliquée©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 décembre 2018 à 09h45

Dans une étude économique, Natixis explique que les Banques Centrales rejettent le "Leaning Against the Wind", c'est-à-dire une politique monétaire devenant restrictive dans les périodes d'expansion pour éviter les bulles sur les prix des actifs et l'excès d'endettement, même s'il n'y a pas de risque inflationniste. Les arguments des Banques Centrales sont connus : une politique monétaire plus restrictive dans les périodes d'expansion ne réduirait que peu l'endettement, les prix des actifs et donc le risque de crise financière ; si le "Leaning Against the Wind" était mis en place, l'économie serait affaiblie, et elle résisterait moins bien à la crise financière ou à une récession. "Cette théorie est manifestement encore celle des Banques Centrales aujourd'hui, avec une politique monétaire très expansionniste dans les pays de l'OCDE alors que les prix d'actifs augmentent à nouveau rapidement", poursuit l'étude. "Pourtant, les crises du passé avaient, nous semble-t-il, montré le caractère dangereux de cette théorie".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.