Economie : vers une hausse des défauts des entreprises en zone euro ?

Economie : vers une hausse des défauts des entreprises en zone euro ?
entreprise cadre

Boursier.com, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 15h25

Dans une étude économique, Natixis explique que la politique monétaire très expansionniste menée depuis 2014 dans la zone euro a permis de faire fortement reculer les taux d'intérêt sans risque et les primes de risque payées par les entreprises de la zone euro sur leurs dettes. Ceci a contribué, selon l'étude, au maintien en vie des entreprises en difficulté avec la baisse du coût de leur dette. Mais l'arrêt du Quantitative Easing, avec la préférence pour les actifs sans risque des épargnants, devrait conduire à une réouverture des primes de risque, aussi bien sur les dettes des banques (donc ensuite sur les crédits bancaires aux entreprises) que sur les dettes obligataires des entreprises.

"Ce mouvement de "repricing du risque d'entreprises" pourrait conduire à une remontée des difficultés et des défauts des entreprises de la zone euro", estime Natixis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU