Economie : voiture électrique, la Chine se frotte les mains...

Economie : voiture électrique, la Chine se frotte les mains...
Chine Pékin voitures automobile véhicules

Boursier.com, publié le lundi 24 décembre 2018 à 15h57

Dans une étude économique, Natixis explique qu'on observe dans beaucoup de pays (Etats-Unis, Europe, Chine) un recul des ventes d'automobiles, dû à diverses causes : la saturation des besoins après une période de forte hausse des ventes ; l'effet de la hausse des prix des carburants ; et l'anticipation de règles strictes d'émissions de CO2 et de la nécessité de basculer sur d'autres modes de transports. "L'industrie automobile traditionnelle est une industrie de grande taille dont la contraction aura des effets négatifs très importants sur les économies ; le basculement vers la voiture électrique déplacera nécessairement la valeur ajoutée du secteur automobile vers l'Asie et en particulier vers la Chine", estime l'étude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.