Ecoslops grimpe après les annonces

Ecoslops grimpe après les annonces©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 mars 2021 à 11h29

Ecoslops grimpe de près de 5% à 10,55 euros ce jeudi, alors que le groupe a signé un premier contrat de vente de son Mini P2R (Scarabox), unité containérisée pour la revalorisation des huiles de vidange et des résidus pétroliers. Ce contrat, consécutif à la signature d'une lettre d'intention le 24 juin 2020, a été signé avec la société camerounaise Valtech Energy, qui appartient au groupe SCIN (plus de 400 employés dans les secteurs du BTP, du transport et de l'environnement) dirigé par Ismaël NJoya, entrepreneur camerounais établi. Valtech Energy a ouvert avec succès en 2020 une installation Marpol de réception des déchets pétroliers maritimes dans la zone portuaire de Kribi, nouveau port en eaux profondes du Cameroun inauguré en 2019. Valtech Energy voit comme un développement logique la possibilité de perfectionner sa capacité de traitement des déchets et d'accroitre sa production de produits énergétiques grâce à la solution d'économie circulaire proposée par Ecoslops.

Ecoslops grimpe de près de 5% à 10,55 euros ce jeudi, alors que le groupe a signé un premier contrat de vente de son Mini P2R (Scarabox), unité containérisée pour la revalorisation des huiles de vidange et des résidus pétroliers. Ce contrat, consécutif à la signature d'une lettre d'intention le 24 juin 2020, a été signé avec la société camerounaise Valtech Energy, qui appartient au groupe SCIN (plus de 400 employés dans les secteurs du BTP, du transport et de l'environnement) dirigé par Ismaël NJoya, entrepreneur camerounais établi. Valtech Energy a ouvert avec succès en 2020 une installation Marpol de réception des déchets pétroliers maritimes dans la zone portuaire de Kribi, nouveau port en eaux profondes du Cameroun inauguré en 2019.
Valtech Energy voit comme un développement logique la possibilité de perfectionner sa capacité de traitement des déchets et d'accroitre sa production de produits énergétiques grâce à la solution d'économie circulaire proposée par Ecoslops.

La valeur du contrat, proche de 5 millions d'euros, est constituée de l'équipement clé en main (pour 4 millions d'euros, facturable en 2021) et d'une licence d'exploitation associée à une prestation d'assistance technique par Ecoslops pour une durée de 8 ans (avec une facturation annuelle).
La livraison de l'unité est prévue au mois d'octobre 2021 pour un démarrage avant la fin de l'année. Elle est conditionnée à la mise en place du financement avec les banques historiques du groupe SCIN, qui ont montré un fort intérêt pour le projet.

"La transformation d'une première LOI en vente constitue une bonne nouvelle pour Ecoslops" commente Portzamparc qui souligne que le groupe espère concrétiser ses autres LOI rapidement (deux ont déjà été signées)... "Ecoslops vise 5 à 10 unités installées par an d'ici les 5 prochaines années. Nous maintenons à ce stade dans nos prévisions de 3 ventes en 2021 et 2 ventes par an au-delà..." poursuit l'analyste qui vise un cours de 14 euros en restant à l'achat sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.