Ecoslops : nouvelle étape pour le projet d'implantation en Egypte

Ecoslops : nouvelle étape pour le projet d'implantation en Egypte©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 janvier 2018 à 18h02

Ecoslops a franchi une nouvelle étape dans le cadre de son projet d'implantation en Egypte avec la signature d'un Memorandum of Understanding (MoU) avec Suez Canal Economic Zone pour la réalisation d'une étude de faisabilité détaillée.

Le potentiel de récupération de résidus pétroliers transitant par le Canal de Suez est évalué à plus de 40.000 tonnes par an, sur la base de 18.000 passages et 7.000 escales portuaires. L'Egypte dispose par ailleurs de ports de taille internationale comme Alexandrie générant plus de 5.000 escales par an qui recèlent d'un potentiel tout aussi important en matière de génération de déchets. C'est pourquoi, dans la continuité de la lettre d'intention signée en mars dernier avec SSCO, filiale de EGPC (Egyptian General Petroleum Corporation), Ecoslops et Suez Canal Economic Zone ont décidé d'associer leurs efforts pour mener à bien une étude complète couvrant les aspects règlementaires, techniques, financiers et commerciaux du projet.

Ce projet a pour ambition de contribuer à l'accroissement de la compétitivité du Canal de Suez et des ports égyptiens par la mise à disposition d'un service de collecte et de traitement des déchets aux meilleurs standards internationaux et de fournir aux armateurs la traçabilité indispensable sur leurs déchets d'hydrocarbures.

L'objectif des deux parties est de finaliser cette étude pour le 3ème trimestre 2018. Ce projet bénéficie du soutien actif du gouvernement français, via le financement de l'étude par le Fonds d'étude et d 'Aide au Secteur Privé (FASEP), et un accompagnement par le Service Économique de l'Ambassade de France au Caire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.