Edenred : propose un dividende de 0,75 euro par action, en hausse de 7,1%

Edenred : propose un dividende de 0,75 euro par action, en hausse de 7,1%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 mars 2021 à 07h26

Edenred annonce un chiffre d'affaires opérationnel de 1.423 millions d'euros, en baisse de seulement 1,6% en données comparables sur l'année écoulée, l'Europe ressortant en croissance de 1,3%. Au second semestre, croissance organique est de 1,1% du chiffre d'affaires opérationnel (+1,2% au quatrième trimestre). Le Revenu total ressort à 1.465 millions d'euros, en recul de 2% en données comparables et de 9,9% en données publiées, impacté par des effets de change défavorables.

Edenred annonce un chiffre d'affaires opérationnel de 1.423 millions d'euros, en baisse de seulement 1,6% en données comparables sur l'année écoulée, l'Europe ressortant en croissance de 1,3%. Au second semestre, croissance organique est de 1,1% du chiffre d'affaires opérationnel (+1,2% au quatrième trimestre). Le Revenu total ressort à 1.465 millions d'euros, en recul de 2% en données comparables et de 9,9% en données publiées, impacté par des effets de change défavorables.

Edenred enregistre ainsi une performance financière solide malgré le contexte et des effets de change défavorables, qui démontre sa réactivité et la robustesse de son modèle d'affaires. L'EBITDA est de 580 millions d'euros, en baisse de 4,6% en données comparables (-13,2% en données publiées) en 2020, en ligne avec l'objectif annoncé (550 - 600 millions d'euros), et en hausse de 2,5% en données comparables au second semestre 2020. La Marge d'EBITDA est maintenue à 39,6%, en repli de 1,1 point en données comparables sur l'année et en hausse de 0,8 point au second semestre.
Le Résultat net, part du Groupe à 238 millions d'euros, ressort en baisse de 74 millions d'euros, en ligne avec la baisse d'EBITDA.
Le groupe insiste sur la forte génération de Free Cash Flow de 640 millions d'euros, portée par le rebond de l'activité au second semestre, l'attention portée à la trésorerie, et l'allongement de la durée de retention des fonds alloués aux utilisateurs du fait de la crise sanitaire. Le Ratio d'endettement net est stable à 1,9x l'EBITDA.
Le dividende proposé se situe à 0,75 euro par action en hausse de 7,1%.

Après un premier semestre qui devrait être encore marqué par des restrictions sanitaires pesant sur la croissance du Groupe, la situation devrait s'améliorer au second semestre et soutenir ainsi la croissance d'Edenred.
Malgré les incertitudes sanitaires, Edenred entend générer en 2021 un EBITDA en croissance organique de minimum 6%.

Bertrand Dumazy, Président-directeur général d'Edenred, a déclaré : "Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement l'ensemble des équipes d'Edenred qui ont fait preuve d'un engagement et d'une solidarité exemplaires au cours de cette année sans précédent. Les 10.000 collaborateurs du Groupe ont en effet mobilisé toute leur énergie et leur passion pour continuer à servir nos clients, nos utilisateurs et nos commerçants partenaires à travers les 46 pays où nous sommes présents. Edenred a ainsi pu limiter l'impact de la crise sanitaire au premier semestre, renouer avec la croissance dès le troisième trimestre et globalement enregistrer de solides performances financières sur l'année. De plus, grâce à notre plateforme digitale unique, notre capacité à proposer des solutions de paiement à usages spécifiques s'est révélée particulièrement efficace pour mettre au point et déployer en des temps records de nouveaux programmes d'argent fléché adaptés au contexte de la crise sanitaire. Plus que jamais, cette attention portée aux besoins quotidiens essentiels, conjuguée à une organisation commerciale dynamique, vont nous permettre de continuer à nous développer sur des marchés sous-pénétrés. Nos solutions de plus en plus digitales, de plus en plus connectées et vectrices de comportements plus responsables répondent parfaitement aux enjeux de société que la pandémie a renforcés, tels que la mise en oeuvre durable du télétravail. Comme l'a prouvé le rebond que nous avons enregistré au second semestre, notre potentiel de création de valeur est intact. Edenred reste tout à fait confiant dans sa capacité à générer de la croissance profitable et durable dans les années à venir."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.