Edenred réduit ses pertes après la déception sur la guidance 2021

Edenred réduit ses pertes après la déception sur la guidance 2021©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 02 mars 2021 à 10h24

En forte baisse dans les premiers échanges, Edenred revient proche de l'équilibre en matinée (-0,9% à 47 euros) après une publication annuelle globalement en ligne avec les attentes du marché. Les investisseurs retiennent davantage la guidance de croissance de l'Ebitda pour 2021, près de deux fois inférieure aux anticipations des analystes. L'Ebitda est ressorti à 580 millions d'euros l'an dernier, en baisse de 4,6% en données comparables (-13,2% en données publiées), en ligne avec l'objectif annoncé (550 - 600 ME), pour un chiffre d'affaires opérationnel de 1,423 milliard d'euros, en repli de 1,6% en données comparables.

En forte baisse dans les premiers échanges, Edenred revient proche de l'équilibre en matinée (-0,9% à 47 euros) après une publication annuelle globalement en ligne avec les attentes du marché. Les investisseurs retiennent davantage la guidance de croissance de l'Ebitda pour 2021, près de deux fois inférieure aux anticipations des analystes. L'Ebitda est ressorti à 580 millions d'euros l'an dernier, en baisse de 4,6% en données comparables (-13,2% en données publiées), en ligne avec l'objectif annoncé (550 - 600 ME), pour un chiffre d'affaires opérationnel de 1,423 milliard d'euros, en repli de 1,6% en données comparables.

Après un premier semestre qui devrait être encore marqué par des restrictions sanitaires pesant sur la croissance du Groupe, la situation devrait s'améliorer au second semestre et soutenir ainsi la croissance d'Edenred. Malgré les incertitudes sanitaires, Edenred entend générer en 2021 un EBITDA en croissance organique de minimum 6%, là où le consensus était positionné autour de 13%.

La plateforme de services et de paiements a par ailleurs annoncé un relèvement de 7,1% de son dividende au titre de 2020, à 0,75 euro par action.

Oddo BHF attend un ajustement à la baisse du consensus 2021 à la suite de ces annonces, malgré quelques éléments positifs sur l'exercice financier clos tels que le FCF et les tendances organiques au quatrième trimestre. Le broker reste néanmoins fondamentalement positif et confiant quant à la résilience et à la dynamique de croissance d'Edenred. L'avis 'surperformance' du courtier est notamment soutenu par : le repositionnement boursier sur le secteur des paiements spécialisés ; hors impact COVID, la solidité des perspectives de croissance, qui devrait se redresser de manière significative à partir de 2021 ; un potentiel encore significatif d'amélioration des marges ; et une solide génération de FCF.

Même son de cloche chez Bryan Garnier ('conviction à l'achat') qui note que face aux incertitudes persistantes liées à la crise sanitaire, la direction a communiqué des objectifs particulièrement prudents..

Vos réactions doivent respecter nos CGU.