Edenred s'affranchit de la crise du peso argentin

Edenred s'affranchit de la crise du peso argentin
Un ticket CESU émis par Edenred

Boursier.com, publié le mercredi 05 septembre 2018 à 09h12

Dans un marché parisien toujours déprimé, Edenred grimpe de 4,5% à 34,34 euros pour effacer l'essentiel du terrain perdu la semaine dernière. Ce sursaut est à relier avec une note favorable de broker : Kepler Cheuvreux est en effet passé de "conserver" à "acheter" sur le dossier qui est au passage revalorisé de 29 à 39 euros.

Ce coup de pouce intervient en pleine bourrasque monétaire sur le peso argentin et le real brésilien, et seulement quelques jours après la dégradation de recommandation de Berenberg, passé de Berenberg "conserver" à "vendre" malgré un objectif relevé de 20 à 23 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.