EDF : accords en série !

EDF : accords en série !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 juin 2018 à 13h24

Dans le cadre du 'World Nuclear Exhibition', le groupe EDF souligne qu'il a signé une série d'accords pour officialiser des coopérations avec des partenaires industriels européens.

L'objectif de ces accords est de consolider la filière industrielle du démantèlement nucléaire en France et de promouvoir son développement à l'international. Au plan mondial, la déconstruction constitue un marché à fort potentiel, avec plus de 130 réacteurs à l'arrêt dans le monde et un marché estimé à plus de 200 milliards d'euros d'ici 2050. En démantelant neuf réacteurs nucléaires de quatre technologies différentes, EDF est reconnue, au niveau international, comme un acteur de référence du démantèlement.

Les accords signés permettent à EDF d'une part de s'associer avec des industriels qui peuvent compléter ses offres avec leurs technologies et leur savoir-faire, et d'autre part d'établir des partenariats avec des industriels qui ont des problématiques semblables à celles rencontrées par le groupe sur ses propres chantiers.

Parmi les accords signés, le groupe fait état d'un partenariat avec Veolia "pour développer le traitement des déchets radioactifs par vitrification et réfléchir à la conception du démonstrateur industriel permettant de sécuriser le démantèlement des réacteurs graphite". EDF a également conclu un accord avec ORANO en vue de proposer une offre commune de services pour la déconstruction du réacteur à neutrons rapides de Monju, au Japon. EDF évoque par ailleurs l'accord avec FORTUM, entreprise finlandaise et acteur majeur de l'énergie en Europe du nord, pour développer des offres communes en matière de démantèlement et de gestion des déchets radioactifs sur le marché nordique. EDF a aussi scellé un accord établissant les bases d'une coopération sur le démantèlement des réacteurs au graphite avec la Nuclear Decommissioning Authority, l'autorité publique britannique en charge du démantèlement des 27 réacteurs Magnox (graphite) au Royaume-Uni. Un accord de partenariat avec SOGIN, entreprise publique en charge de la déconstruction et de la gestion des déchets en Italie, a par ailleurs été signé. EDF rappelle aussi son accord avec le CEA sur le développement de standards et d'outils numériques communs, qui permettront à EDF de conserver un temps d'avance dans ses projets de démantèlement et d'accélérer la transition numérique de la filière industrielle du démantèlement et de la gestion des déchets radioactifs. Enfin, le groupe évoque l'acquisition d'Oreka Solutions, start-up spécialisée dans le numérique au service du démantèlement des centrales nucléaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.