EDF : c'est reparti pour un tour

EDF : c'est reparti pour un tour©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 09h11

EDF continue à faire les montagnes russes en Bourse. Il faut dire que le titre évolue au fil des différents bruits de couloir relatifs à la future réorganisation du groupe. Alors qu'un retrait du projet Hercule était évoqué la semaine passée, 'Le Figaro' affirme que Bercy et la Commission européenne ont convenu d'"aller vite" dans leurs discussions sur la réorganisation de l'électricien national alors que le gouvernement souhaite mettre en oeuvre la réforme avant l'élection présidentielle de l'année prochaine.

EDF continue à faire les montagnes russes en Bourse. Il faut dire que le titre évolue au fil des différents bruits de couloir relatifs à la future réorganisation du groupe. Alors qu'un retrait du projet Hercule était évoqué la semaine passée, 'Le Figaro' affirme que Bercy et la Commission européenne ont convenu d'"aller vite" dans leurs discussions sur la réorganisation de l'électricien national alors que le gouvernement souhaite mettre en oeuvre la réforme avant l'élection présidentielle de l'année prochaine.

Deux options seraient à l'étude, selon le quotidien. La première consisterait en une nationalisation d'EDF et à une privatisation concomitante d'EDF Green (énergies renouvelables, commerce et Enedis), via un échange d'actions. EDF Green bénéficierait en même temps d'une augmentation de capital. La seconde verrait l'Etat racheter les minoritaires d'EDF, avant de coter environ 30% d'EDF Green via une vente d'actions et une augmentation de capital d'EDF Green.

Si la France et la Commission parviennent à un accord, le gouvernement pourrait envoyer un projet de loi au Parlement avant les vacances d'été, tandis que les détails de l'accord seraient finalisés plus tard et ajoutés par le biais d'amendements.

EDF profite de cette information pour rebondir de près de 6% en début de séance à Paris, au-dessus des 12 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.