EDF doit étendre ses contrôles sur l'EPR de Flamanville selon l'ASN

EDF doit étendre ses contrôles sur l'EPR de Flamanville selon l'ASN
EPR Flamanville Manche réacteur nucléaire EDF, photo prise en novembre 2009

Boursier.com, publié le mercredi 11 avril 2018 à 16h51

Suite à la découverte d'écarts de qualité sur certaines soudures du circuit secondaire principal de l'EPR de Flamanville, EDF doit étendre ses contrôles liés à ces défauts de soudures à d'autres circuits que ceux envisagés à ce stade, vient d'annoncer l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

L'inspection du chantier par le régulateur le 10 avril a mis en évidence que "l'organisation et les conditions de travail lors des contrôles de fin de fabrication ont globalement nui à la qualité des contrôles. Par ailleurs une surveillance inadaptée de ces prestations par EDF et Framatome n'a pas permis d'identifier et de remédier aux difficultés rencontrées par les intervenants. Certains défauts font encore l'objet d'investigations afin de comprendre les causes de leur non-détection lors des contrôles de fin de fabrication".

Les inspecteurs de l'ASN considèrent que "les modalités de réalisation des nouveaux contrôles de ces soudures par EDF sont appropriées".

Le producteur d'électricité a annoncé mardi des défauts de qualité de certaines soudures du réacteur et une série de contrôles supplémentaires qui pourraient le conduire une nouvelle fois à reporter le démarrage du projet et à revoir son coût à la hausse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.