EDF fait renaître Framatome de ses cendres

EDF fait renaître Framatome de ses cendres©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 12h14

C'est un retour aux sources que certains avaient vu venir. Il ne sera plus nécessaire désormais de décrire "New NP" comme "l'ancien Framatome". EDF, le nouveau propriétaire de la structure regroupant les réacteurs nucléaires et d'équipements d'Areva, a décidé de revenir au non d'origine "Framatome". Exit donc le vilain patronyme provisoire "New NP". Framatome, doté d'un nouveau logo, est détenu à 75,5% par EDF, 19,5% par Mitsubishi Heavy Industries et 5% par Assystem. Framatome compte 14.000 salariés. La division est pilotée par Bernard Fontana, président du directoire et CEO.

L'histoire de Framatome remonte à 1958, avec la création de la Franco-Américaine de Constructions Atomiques par Schneider, Merlin Gerin et Westinghouse, pour exploiter la technologie de l'américain dans les réacteurs à eau pressurisée. En 1992, lors de la réorganisation du capital, EDF avait déjà participé au tour de table, avec une position minoritaire aux côtés du CEA, d'Alcatel-Alsthom et du Crédit Lyonnais. Le périmètre actuel représente un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros, pour un carnet garni de 15 MdsE de commandes. La société intervient sur 250 réacteurs nucléaires dans le monde. Elle a notamment conçu les 58 réacteurs d'EDF en France.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - EDF fait renaître Framatome de ses cendres
  • avatar
    papoulys -

    le jeu des chaises tournantes histoire de caser les copinages