EDF : l'Elysée veut reprendre la main sur le nucléaire

EDF : l'Elysée veut reprendre la main sur le nucléaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 avril 2019 à 07h41

C'est la "Une" du parisien ce lundi : EDF préparerait une vaste réorganisation avec pour but d'isoler le risque financier que représente aujourd'hui le coût du nucléaire et aussi pour mieux contrôler les prix de vente de l'électricité.
Une opération jugée "à hauts risques" pilotée par l'Elysée. "Le président de la République y tient, affirme une source proche du dossier. Il considère que le nucléaire est une activité régalienne qui ne doit pas subir les sursauts de la bourse ou des marchés" rapporte une source au quotidien.

L'objectif est aussi de sortir EDF de l'impasse financière, écrasé par une dette qui s'élève à 37 milliards d'euros, alors que se profile une montagne d'investissements à venir, "un mur estimé à 100 MdsE" ... "Reste quelques détails à peaufiner, mais le montage global est validé" avec pour nom de code : "Hercule".

"À la demande de l'Etat, actionnaire à 83,7%, EDF a diligenté plusieurs organismes financiers avec lesquels il travaille, dont la SG, JP Morgan, UBS, Oddo ou encore Natixis pour élaborer différents scénarios" poursuit Le Parisien.
Le calendrier serait déjà arrêté, avec une première étape le 28 mai prochain, date à laquelle se tiendra une réunion du Comité de la stratégie du Conseil d'administration.
Le 7 juin, les principales modalités de la réorganisation seront présentées aux "tops managers". Puis le 20 juin, ce sera au tour des organisations syndicales. Le projet passera par Bruxelles en 2020 pour une mise en oeuvre prévue en 2021...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.