EDF : le soufflé retombe

EDF : le soufflé retombe©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 juin 2018 à 09h11

EDF retombe de 1,1% à 11,7 euros en début de séances, la spéculation liée à une éventuelle scission de l'électricien s'essoufflant après les propos de Martin Vial. Le commissaire aux participations de l'Etat a indiqué qu'une scission d'EDF n'était tout simplement "pas à l'ordre du jour".

Bryan Garnier pense toujours qu'une scission serait positive pour EDF et les actionnaires actuels de la société, dans un contexte de visibilité accrue, de moindres risques et de déclenchement d'une réévaluation mécanique. Pourtant, les incertitudes concernant une telle option restent nombreuses selon le courtier qui cite le prochain programme énergétique pluriannuel français, le contexte social actuel tendu dans l'Hexagone, ou encore la nécessité potentielle d'un cadre réglementaire pour le parc nucléaire français. De quoi rendre toute éventuelle scission compliquée... BG est 'neutre' sur le dossier avec une 'fair value' de 10,2 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU