EDF : lève partiellement une des conditions suspensives du contrat d'acquisition d'Areva NP

EDF : lève partiellement une des conditions suspensives du contrat d'acquisition d'Areva NP

EPR Flamanville Manche réacteur nucléaire EDF, photo prise en novembre 2009

Boursier.com, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 22h03

EDF a décidé de lever la condition suspensive relative à l'absence d'anomalie sur le circuit primaire du réacteur EPR de Flamanville 3 prévue par le contrat d'acquisition d'Areva NP, pour ce qui concerne la ségrégation carbone identifiée dans les pièces de la cuve du réacteur. Cette décision fait suite au projet d'avis rendu, le 28 juin 2017, par le Collège de l'ASN sur les résultats du programme de justification de la cuve du réacteur EPR de Flamanville 3.

La réalisation de la transaction, prévue pour le 2e semestre de l'année 2017, reste soumise notamment à la réalisation de l'entièreté de la condition suspensive relative à l'absence d'anomalie sur le circuit primaire ainsi qu'à la réalisation et la conclusion satisfaisante des audits qualité dans les usines du Creusot, de Saint-Marcel et de Jeumont.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - EDF : lève partiellement une des conditions suspensives du contrat d'acquisition d'Areva NP
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]