EDF limite son repli malgré la révision du coût de l'EPR de Flamanville

EDF limite son repli malgré la révision du coût de l'EPR de Flamanville
EPR Flamanville Manche réacteur nucléaire EDF, photo prise en novembre 2009

Boursier.com, publié le mercredi 09 octobre 2019 à 09h23

L'information était plus ou moins anticipée. De quoi permettre au titre EDF de limiter son repli à 0,7% à 9,5 euros dans les premiers échanges de la journée. L'électricien a pourtant encore fortement revu à la hausse le coût de son EPR de Flamanville puisque celui-ci est désormais évalué à 12,4 milliards d'euros, soit 1,5 MdE que prévu jusqu'ici. En cause cette-fois, la décision de l'Autorité de sûreté nucléaire qui a demandé à EDF de reprendre huit soudures sur l'enceinte de confinement du réacteur. La date de chargement du combustible a pour le moment été confirmée à fin 2022.

#EPR de #Flamanville : EDF privilégie un scénario de remise à niveau des soudures de traversées du circuit secondaire principal par robots et ajuste le calendrier et l'estimation du coût de construction. >Sur le site, la deuxième phase des essais à chaud a commencé.
- EDF Officiel (@EDFofficiel)

La mise en service de l'EPR de Flamanville était initialement prévue pour 2012 et le projet devait coûter 3 milliards d'euros...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.