EDF retombe, toujours pas d'accord entre Paris et Bruxelles

EDF retombe, toujours pas d'accord entre Paris et Bruxelles©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 07 décembre 2020 à 15h14

EDF, qui restait sur une belle série haussière, abandonne 3,4% à 12,7 euros ce lundi. La réorganisation du groupe et la refonte de la réglementation de l'électricité nucléaire continuent à faire parler. Alors que le titre avait profité la semaine dernière de bruits de couloirs évoquant un prochain accord entre Paris et Bruxelles sur la réforme envisagée, une source à l'Elysée a indiqué à Reuters que les discussions entre la France et la Commission européenne progressent mais n'ont pas encore permis de déboucher sur un accord. "Les discussions se passent dans un climat constructif, elles avancent, il y a des progrès mais pas au point qu'on puisse dire qu'on a un accord", a expliqué la source. "Sur des paramètres qui sont essentiels, il n'y a pas encore d'accord avec la Commission".

Les discussions portent entre autres sur une refonte du mécanisme de fixation du prix de l'électricité nucléaire (Arenh) visant à garantir la couverture des coûts d'EDF tout en préservant les consommateurs de hausses de prix trop importantes. L'Etat, qui détient 84% d'EDF, cherche à obtenir l'approbation des autorités européennes pour réformer l'industrie du nucléaire et donner davantage de moyens à l'électricien national.

Quant au projet de réorganisation de l'électricien, connu sous le nom d''Hercule', il prévoit notamment une séparation entre les activités nucléaires d'EDF et celles liées aux énergies renouvelables, le groupe envisageant d'ouvrir le capital de ces dernières. Mais le plan suscite des craintes parmi les organisations syndicales qui redoutent qu'il ne soit un premier pas vers un démantèlement et l'intersyndicale d'EDF a appelé à une nouvelle journée de grève le 10 décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.