EDF : un analyste reste prudent

EDF : un analyste reste prudent©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 février 2018 à 15h57

Bryan Garnier n'a pas été particulièrement impressionné par la publication des résultats de l'exercice 2017. Si les bpa ont dépassé le consensus, cela est principalement dû à des éléments non récurrents, selon le courtier. En revanche, les estimations 2019 et au-delà sont négativement affectées par une production nucléaire plus faible que prévu, en raison des inspections décennales. Le broker a ainsi réduit ses estimations d'Ebitda et de BPA d'environ 3,5% et de 3,0% en moyenne sur la période 2018-2020. L'option qu'a EDF sur un rebond des prix de l'électricité demeure un atout majeur mais la visibilité globale est trop faible et l'incertitude trop forte pour que le courtier soit acheteur du titre à ce stade. Le broker reste ainsi 'neutre' sur la valeur avec une 'fair value' abaissée de 10,5 à 10,2 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.