Eiffage : le 2e semestre sera meilleur, mais la baisse des résultats sera marquée en 2020

Eiffage : le 2e semestre sera meilleur, mais la baisse des résultats sera marquée en 2020©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 04 novembre 2020 à 18h42

Eiffage a réalisé, au 3e trimestre 2020, un chiffre d'affaires consolidé de 4,6 milliards d'euros, en légère baisse de -2,3% par rapport au 3e trimestre 2019 (-3,1% dans les Travaux et +1,3% dans les Concessions).

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe au 30 septembre atteint ainsi 11,5 MdsE, en baisse de -13,1% à structure réelle et de -13,7% pcc. Dans les Travaux, l'activité baisse de -13,2% (-13,4% pcc) et s'établit à 9,5 MdsE. Dans les Concessions, l'activité s'établit à 1,978 MdE, en baisse de -12,1% (-15,1% pcc).

Situation financière

Eiffage S.A. et ses filiales Travaux disposaient, au 30 septembre 2020, d'une liquidité de 4,1 MdsE (en hausse de 0,4 MdE sur un an), composée de 2,1 MdsE de disponibilités et d'une ligne de crédit bancaire non tirée de 2 MdsE, sans covenant financier et à échéance 2025, avec une extension possible d'une année.
APRR disposait, pour sa part, d'une liquidité de 3,4 MdsE au 30 septembre (en hausse de 0,8 MdE sur un an), composée de 1,4 MdE de disponibilités et d'une ligne de crédit bancaire non tirée de 2 MdsE à échéance 2025, avec deux extensions possibles d'une année.
Par ailleurs, APRR a réalisé en septembre 2020 une émission obligataire de 500 millions d'euros à échéance janvier 2029, pour un coupon de 0,125%. Enfin, le 28 octobre 2020, l'agence de notation Fitch Ratings a réaffirmé la notation de crédit d'APRR à 'A-' avec une perspective stable et rehaussée la note de crédit court terme de 'F2' à 'F1'.

Perspectives

Le carnet de commandes des Travaux s'élève à 16,4 MdsE au 30 septembre, en hausse de +13% sur un an (-4% sur 3 mois) et représente 14,3 mois d'activité. Sa croissance sur un an s'explique par le report de production du premier semestre mais également par l'obtention de contrats majeurs malgré une prise de commandes en retrait dans certaines activités de fonds de commerce.

Ce carnet de commandes et le niveau d'activité en Travaux entre les mois de juillet et octobre permettent de confirmer la perspective de légère baisse de chiffres d'affaires sur le second semestre.

Cette anticipation repose sur une hypothèse de continuité opérationnelle des chantiers pendant les périodes de confinement dans les différents pays où Eiffage est présent. Les mesures mises en place par le Groupe pour faire face aux contraintes sanitaires et la volonté des gouvernements respectifs sont de nature à permettre cette continuité.

Dans les Concessions, tel qu'indiqué lors de la publication des comptes semestriels, l'évolution de la pandémie et ses conséquences en termes de limitation des déplacements ne permettent pas d'anticiper de façon fiable les trafics autoroutiers et aériens.

Compte tenu de ces éléments et de l'activité du 3e trimestre, Eiffage anticipe toujours sur l'ensemble de l'année une baisse marquée de son activité et de ses résultats, qui se redresseront toutefois sensiblement sur le 2e semestre en comparaison du 1er semestre.

Il est précisé que Mme Michèle Grosset, dans le Groupe depuis 30 ans, a été désignée le 15 septembre par le comité de Groupe comme administrateur d'Eiffage représentant les salariés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.