Eiffage : les actionnaires valident la suppression du dividende au titre de l'exercice 2019

Eiffage : les actionnaires valident la suppression du dividende au titre de l'exercice 2019
Benoît de Ruffray, PDG d'Eiffage

Boursier.com, publié le jeudi 23 avril 2020 à 11h31

Eiffage a tenu son Assemblée le 22 avril. Elle était présidée par M. de Ruffray, Président Directeur général, qui sur délégation du Conseil d'administration a désigné comme scrutateurs deux actionnaires : M. Cassayre (Directeur financier) et M. Ombrédanne (Directeur des financements et également secrétaire de l'Assemblée).

Les actionnaires ont pu exprimer leur vote par correspondance ou donner pouvoir, en utilisant le formulaire de vote ou par voie électronique via l'outil Votaccess. Au regard des votes à distance et des pouvoirs donnés, le bureau a constaté que 2.372 actionnaires (2.059 en 2019) ont participé au vote représentant 69,03% des actions (62,75% en 2019) ayant le droit de vote. L'Assemblée était donc valablement constituée.

Le bureau a ensuite constaté le résultat des votes des actionnaires qui ont voté à distance ou donné pouvoir au Président pour chacune des résolutions à caractère ordinaire et extraordinaire de l'Assemblée.

Notamment, les actionnaires ont ainsi approuvé les comptes sociaux et consolidés de l'exercice 2019, et décidé de ne pas verser de dividende au titre de cet exercice. Ils ont approuvé une nouvelle convention réglementée.

Par ailleurs, l'Assemblée a renouvelé les mandats de M. Roverato et de M. Guénard, en qualité d'administrateurs et approuvé la politique de rémunération des administrateurs et du président-directeur général ainsi que leurs éléments de rémunération 2019,

Les actionnaires ont renouvelé l'ensemble des délégations financières et autorisations à l'ordre du jour à l'exception de l'autorisation d'attribuer des options d'achat d'actions. Ils ont aussi modifié les statuts de la société, notamment pour mettre en place une représentation des salariés au sein du conseil conformément à la réglementation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.